Hatim Naji

Interview avec Hatim Naji, réalisateur du web-documentaire « la vrai beauté du Maroc »

Derrière le documentaire « la vrai beauté du Maroc » qui fait le Buzz sur internet se cache une jeune équipe qui fait un travail magnifique à encourager et à suivre de très près. Hatim Naji leur réalisateur a accordé l’interview suivante à Ecologie.ma :

 

Comment le projet « la vrai beauté du Maroc » a pu voir le jour?

L’idée de travailler sur la nature marocaine comme sujet de vidéos m’a été inspirée par des documentaires étrangers qui mettent en valeur le patrimoine naturel de leurs pays. Le Maroc regorge de paysages naturels extraordinaires. Les mettre en valeur m’a semblé un devoir.

Qu’est ce qui motive le choix des régions que vous décidez de filmer?

Pour réaliser un épisode, je commence par choisir un site qui se distingue par sa nature et je prends le temps qu’il me faut pour filmer les paysages, faire le montage et m’occuper de la diffusion sur Youtube et les réseaux sociaux. Je me fais aider dans la sélection des sites par mon ami et Assistant SAID CHERKAOUI.

Le documentaire a su plaire et a eu beaucoup de succès, projetez vous de passer de l’étape diffusion sur internet et celle de la diffusion sur la télévision?

Diffuser mon programme à la télé n’a jamais été mon objectif. Mais le fait est que mon but est quand même de partager mon projet avec tout le peuple Marocain pour gagner son respect et pour cela, je suis obligé de doubler d’efforts pour attirer l’attention de la télévision marocaine, dans le but d’atteindre mon objectif: partager mon programme avec une plus grande audience.

« La vrai beauté du Maroc » se distingue par un « style » dynamique de prise d’images qui donne une impression d’immersion au spectateur, qu’est ce que vous pouvez nous dire à ce sujet?

Oui vous avez raison, j’ai choisi ce « style » parce que je fais la promotion de la beauté naturelle de mon pays le Maroc. Pour y arrivé j’ai voulu faire quelque chose d’unique, que personne n’a fait avant. Le rôle de cette technique que j’ai choisi pour faire mes films documentaires est justement de « transporter » le spectateur dans un voyage à ces endroits magnifiques.

Pensez-vous changer le format de votre documentaire pour des versions plus longues?

Oui, parce que à l’heure actuelle rien ne peut vivre longtemps sans développement. J’ai déjà une autre idée que j’ai préparée spécialement pour la télévision. J’espère qu’ils vont l’accepter.

Vous avez su conquérir le respect et l’attention de beaucoup de « fans » avec seulement trois épisodes, quel message avez vous à toutes ces personnes qui vous suivent et vous encouragent?

Vraiment, je n’ai pas les mots pour leur décrire mon bonheur et gratitude. Je veux remercier tous nos amis et « fans » qui nous suivent et nous encouragent. Grace à leur intérêt, « La vrai beauté du Maroc » a pu accumuler environ 6600 abonnés sur 3 épisodes seulement avec une moyenne de 120.000 vues par épisode! Pour moi c’est un bon début. Je suis très heureux parce que je suis maintenant connu dans les Réseaux Sociaux pour être le premier jeune cinéaste à faire un programme de ce genre ici au Maroc, c’est un honneur et un grand plaisir pour moi.

467564_10152218848407080_238401447_o
Hatim Naji

Site officiel du documentaire: www.lavraiebeautedumaroc.com/

Les épisodes:

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

sensibilisation

Interview du Dr LHafi (Podcast 2: sensibilisation aux feux de forêts 2017)

Mardi dernier, le Dr Abdeladim LHafi Haut Commissaire aux Eaux et Forêt et à la …

defis futurs

Dr LHafi à propos des examens pour les permis de chasse (podcast Interview)

Mardi dernier, le Dr Abdeladim LHafi Haut Commissaire aux Eaux et Forêt et à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.