Agadir : Ali Irizi expose ses photos d’oiseaux

 Ali Irizi est un naturaliste et photographe marocain a qui l’on doit, entre autres, la première photo de gypaète barbu faite au Maroc depuis un long moment.

Pour découvrir l’oeuvre photo-ornithologique d’ Ali Irizi , nous vous recommandons de visiter l’exposition « IGDAD » -oiseaux en langue Amazighe- qui aura lieu au musée municipale de la ville d’ Agadir  le vendredi 3 Juin à 19h. L’entrée est libre.

Exposition Ali Irizi

Cette exposition est composée de 35 photographies couleur d’espèces d’oiseaux du Sud Marocain qui représentent 29 espèces d’oiseaux. À travers ces belles photographies, l’auteur nous invite à un voyage au cœur de l’univers d’oiseaux sauvages figurant parmi les plus charismatiques, aussi bien par leur beauté et leur comportement, que par leurs aptitudes invraisemblables. Le photographe, qui dédie cette exposition à la beauté du peuple ailé, à son extraordinaire richesse et son incroyable unicité, invite le visiteur à se laisser séduire par la magie des images de ces oiseaux, dévoilant, comme autant de confidences, les multiples facettes de ces joyaux de la Nature, si proches et si lointains, mais qui fascinent toujours. Aujourd’hui, architecte installé à Agadir, Ali Irizi a commencé à s’adonner à la photographie grâce à l’aviation, sa première passion. En effet, pendant ses études en France en 2000, il fait de la photographie en se rendant régulièrement à l’aéroport d’Orly et à l’aérodrome de La Ferté-Alais. De retour au pays, il essaie de faire la même chose à Agadir, mais la faible rotation des appareils le pousse à s’intéresser aux oiseaux. Et depuis lors, il passe des heures à les observer dans leur milieu naturel. Originaire de l’Anti-Atlas et amoureux de la nature, Ali Irizi parcourt les coins les plus reculés de la région muni de son matériel ( appareil photo reflexe avec téléobjectif monté sur un trépied à l’épaule, et sac photo sur le dos ) pour étudier le comportement des oiseaux et plus particulièrement les rapaces, et d’autres animaux tels que le loup par exemple.Membre du GOMAC (Groupe d’ornithologie du Maroc) Ali Irizi, a récemment fondé l’ASARA (Association des Amis des Rapaces).

Un commentaire

  1. – Azedine Dergoun Mohamed ElAlaoui Jihad Ala .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Maroc Écologie

GRATUIT
VOIR