Phoque moine: de retour en Algérie?

Disparu de la façade méditerranéenne marocaine, le phoque moine aurait fait une apparition en Algérie.

 

Une famille de phoques moines (Monachus monachus), composée de deux adultes et de trois petits, a été aperçue pour la première fois, ce 2 juin 2017, près du port de Tamentfoust, un village à l’Est d’Alger. C’est le site Flashinfo.org qui annonce la bonne nouvelle.

C’est les plongeurs d’un club de plongée de la région qui auraient alerté la communauté scientifique.

« Une équipe multidisciplinaire vient d’être désignée par l’Université d’Alger pour étudier cette réapparition du phoque moine méditerranéen en Algérie » annonce le site.

moine
Monachus monachus (Hermann,1779)
Taille max.: à la naissance de 0,87 à 1,20 m;
adultes de 1,9 à 2,9 m (mâles); de 2,1 à 3,1 m
(femelles) et exceptionnellement 3,8 m.
Habitat: semble être une espèce sédentaire,
vivant dans les grottes le long des côtes tranquilles.
Dans toute l’aire de répartition, les
populations diminuent très rapidement en nombre,
conséquence de l’activité humaine.
Remarques: adultes, nouveau-nés protégés
par la loi dans de nombreux pays.

Sur les réseaux sociaux, l’information a créée un certain enthousiasme dans les groupes dédiés à la Nature en Algérie. Certains commentaires laissent croire que ces apparitions ont été remarquées depuis un certains temps déjà, dans le même endroit.

Si le phoque moine fait une résurgence en Algérie, il ne serait pas vain d’espérer qu’il fasse de même dans la façade méditerranéenne du Maroc.

À noter que la dernière et plus grande colonie de ce mammifère marin vit en Atlantique entre le Maroc et la Mauritanie.