Saisie de perroquets au salon des animaux de Casablanca

Le 25 janvier, le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification a saisi 18 perroquets gris du Gabon et un cacatoès huppe jaune au Salon Animaly organisé à Ain Diab à Casablanca. Les oiseaux saisis ont été acheminés au Jardin Zoologique National.

Lors de la première édition du Salon Animaly, événement dédié au commerce d’animaux de compagnie au Maroc, le HCEFLCD a saisit 19 perroquets dont les espèces sont inscrites dans les listes de la CITES. En dépit du faite que la loi marocaine 29-05 -qui réglemente et encadre le commerce des espèces menacées selon les recommandations de la Convention de Washington dont notre pays est signataire- soit claire à propos des conditions de détention, de commerce et de transport des diverses espèces, un des exposants du salon pourtant spécialisé dans le commerce d’animaux n’était pas conforme et ne disposait pas des autorisations nécessaires pour 19 perroquets.

Suite à cette saisie, un procès verbal a été établit. Les 19 oiseaux -dont 18 gris du Gabon (Psittacus erithacus) dont l’espèce est classée « en Danger » par l’UICN et un cacatoès huppe jaune (Cacatua galerita)- ont ensuite été acheminés au Jardin Zoologique National où il finiront probablement leurs jours avec d’autres individus de leurs espèces.

Précisons que les espèces qui se retrouvent dans les annexes de la CITES sont justement celles dont la survie à l’état sauvage est impactée par le commerce international. L’obligation d’obtenir un permit CITES pour les détenir ou en faire le commerce est un moyen de limiter la diminution des effectifs de ces espèces. Avant d’acheter un animal, il est primordial de se renseigner sur son statu auprès de la loi 29-05 ce qui permet de connaitre et de se conformer aux lois en vigueur en évitant de nourrir le trafic international et ainsi participer à la disparition d’une espèce qui pourtant est recherchée car « appréciée ».

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

Merzeg

Plage de Oued Merzeg polluée: les riverains crient au scandale

Le secrétariat d’état chargé de l’Environnement a déclaré la plage de l’Oued Merzeg -tout comme …

daya dar bouazza

Kheyibaba est vert de colère

À moins que Kheyibaba ne s’évanouisse brusquement dans la nature ou que le câble neuf …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.