Rif occidental: l’équipe de BMAC rapporte des observations de loutres

En effectuant son suivi sur le terrain des diverses populations sauvages de macaques, l’équipe de Barbary Macaque Awarness and Conservation a eu la bonne surprise d’observer des loutres. Ces observations faites dans la région du Rif occidental ont fait l’objet d’une note scientifique sur le site de du Otter Specialist Group (OSG).

 

Lutra lutra, plus connue sous le nom de loutre d’Europe figure sur la Liste rouge de l’UICN en tant qu’espèce Quasi menacée. L’espèce connaît un fort rétablissement dans de nombreuses régions d’Europe mais son statut au Maroc et dans le reste de son aire de répartition en Afrique est loin d’être clair. Une étude avait été menée dans les bassins versants du Moyen et Haut Atlas en 1983 puis dans un deuxième temps en 2011.

Le relevé de 2011 avait donné des résultats semblables à ceux de 1983: une mise en garde que l’espèce pourrait décliner dans les plaines des basses terres.

Cependant, aucune de ces enquêtes n’a porté sur les bassins versants des montagnes du Rif occidental dans le nord du Maroc.

Premières observations documentées dans les montagnes du Rif occidental:

L’équipe de BMAC, en effectuant le suivi sur le terrain de populations sauvages de macaques, a eu la chance de pouvoir observer des individus de loutres dans un des grands cours d’eau situé dans le Rif occidental.

Depuis, Sian Waters et Ahmed Harrad redoublent d’efforts et de vigilance pour recueillir un maximum de données sur l’espèce dans la zone où ils prospectent.

Ce travail est décrit dans la note publiée dans le site du Otter Specialist Groupe comme la première observation documentée de loutres dans les montagnes du Rif occidental.

Pour recueillir des données, vigilance et patience sont de rigueur:

Elles sont difficiles à voir, alors nous cherchons des traces de présence ou de fiente -déjections utilisées pour marquer le territoire- spécifiques de l’espèce .

Zone où BMAC a effectué sa deuxième observation de loutre

La loutre: un vrai indicateur de la qualité des cours d’eau:

Depuis la publication datant de décembre 2018, Sian Waters nous a confié détenir de nouvelles de traces de présence. Serait-il raisonnable de penser que la situation de la loutre au Maroc serait en amélioration? Sian Waters n’exclut pas cette possibilité sous réserve d’une diminution de la pollution des cours d’eau:

La présence des loutres dépend de la bonne qualité de l’eau, ce qui explique pourquoi les loutres ont connu une si bonne récupération au Royaume-Uni depuis l’interdiction des PCB et d’autres produits chimiques (tels que les engrais), ce qui devrait se produire au Maroc lorsque la qualité de l’eau sera meilleure.

En attendant, BMAC semble s’engager de plus en plus dans le suivi de l’espèce et envisage de faire former son équipe par des spécialistes de la loutre afin d’optimiser les efforts de suivi.

 

L’équipe de Barbary Macaque Awarness and Conservation en action.
Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

gypaète barbu

Rare : observation filmée de gypaète au PN de Toubkal (vidéo exclusive)

Quelque part dans le périmètre du Parc National de Toubkal, Mr Idriss Omari de l’équipe …

Sahara: observation filmée de gazelle de cuvier (HARMUSH)

C’est inédit dans le Sahara. L’équipe de HARMUSH a découvert dans un de ses pièges …

Un commentaire

  1. Avatar

    à la rivière wad-baht à khemisset plusieurs gens ont observé ces loutres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.