ghassoul

Ghassoul: l’argile bio du Maroc

Connu du monde entier, utilisé depuis l’antiquité, le ghassoul est une roche argileuse de couleur brune qui constitue la matière première pour les produits d’hygiène et de beauté.

ghassoul

Le ghassoul est originaire du Maroc où l’on trouve les gisements les plus importants au monde localisés dans les carrières de Tamdalet, dans la région de Fés. Et qui s’étendent sur une superficie de près de 25.000 ha. La production moyenne est d’environ 2.700 tonnes par an de ghassoul.

L’exploitation du ghassoul au Maroc remonte au XIII-ème siècle. Elle connaît un premier tournant en 1796 lorsque le Sultan Sidi Mohammed Ben Abdellah promulgue le dahir d’Intifâa (Jouissance) pour l’exploitation des carrières au profit des chorfas Ouled Moulay Ali Ksabi de la Moulouya en contrepartie du versement de la moitié des redevances au Trésor. Et ce n’est que depuis 1954 que l’exploitation a été reprise par une entreprise moderne.

Dans la tradition marocaine le Ghassoul est réputé pour ses vertus astringentes, absorbantes et adoucissantes. Il est l’élément incontournable de la trousse de bain des femmes au même titre que le savon noir et le gant de crin.

Additionné à plusieurs essences (fleurs d’oranger, roses, myrte…) sa préparation se faisait dans les maisons selon un rituel ancestral. Nettoyé et parfumé, le produit était mis à sécher au soleil à l’abri de la poussière. Les plaquettes très fines obtenues par la suite, sont stockées dans des boites en fer hermétiques et conservées dans des endroits secs.

Le ghassoul faisait également partie des offrandes faites à la mariée par la famille du fiancé aux cotés du henné, des dates et du lait, le jour de la conclusion de l’acte de mariage.

« Aziz Rebbah, ministre du transport et de l’équipement, a décidé de suspendre l’exploitation de l’unique carrière de «Ghassoul» que compte le Maroc, dont la superficie avoisine les 27.000 hectares, et ce, en raison de l’expiration, hier jeudi, de la licence d’exploitation accordée à une seule entreprise depuis 50 ans. Dans ce sens, Mustapha Baba, responsable de la communication auprès du ministre, a déclaré au «20heures» que «le ministère a suspendu les appels d’offres lancés auparavant par le ministère de l’économie et des finances en attendant la restructuration du secteur.» Baba a en outre évoqué «l’intention du ministère de mettre fin au principe du monopole, et de permettre à plusieurs parties d’en profiter,» rappelant que «le Maroc est le seul pays du monde à avoir cette matière.»

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

histoire minéraux

L’histoire de l’évolution des minéraux sur Terre (Documentaire)

Rien ne semble moins vivant que les roches. Pourtant, elles ont joué un rôle fondamental …

Sahara: observation filmée de gazelle de cuvier (HARMUSH)

C’est inédit dans le Sahara. L’équipe de HARMUSH a découvert dans un de ses pièges …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.