Barcelone: journalistes et experts discutent des priorités environnementales de la méditerranée

Au siège de l’Union pour la Méditerranée (UpM) à Barcelone, plus de 50 journalistes de l’environnement de 20 pays du bassin méditerranéen, chercheurs, experts, ONG et institutions internationales se sont réunis du 13 au 14 novembre pour la 3ème réunion des journalistes spécialisés sur l’environnement d’Agences de Presse de la Méditerranée. L’événement a été organisé par l’Union pour la Méditerranée (UpM) et l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en collaboration avec l’Agence de presse de l’Alliance de la Méditerranée (AMAN) et EFE-verde de l’Agence EFE.

 

Le journalisme environnemental a été à l’honneur à Barcelone du 13 au 14 novembre. Étalées sur deux journées, cinq sessions ont été organisées avec la participation de 50 journalistes appartenant à 20 pays du bassin méditerranéen. A ces séances ont été conviés des scientifiques et des représentants de différentes institutions consacrées, entre autres, à la transition énergétique de la région méditerranéenne, à l’économie circulaire et à la pollution plastique. Le programme a été complété par deux sessions consacrées à la présentation d’initiatives et de nouveaux outils pour l’exercice du métier de journaliste, le débat entre professionnels et l’échange de bonnes pratiques.

« Notre océan joue un rôle crucial dans notre économie et la Méditerranée est à la fois un haut lieu du tourisme et de la conservation, riche en biodiversité. Nous ne pouvons pas nous permettre de continuer à transformer notre océan en une vaste soupe en plastique contaminée », a souligné Antonio Troya, directeur du Centre de coopération pour la Méditerranée de l’UICN lors de la séance d’ouverture.

« La Méditerranée est l’une des régions du monde les plus vulnérables aux effets du changement climatique et de la dégradation de l’environnement. Promouvoir une réponse collective des pays de la région à ces défis est au cœur du mandat de l’Union pour la Méditerranée », a déclaré Jorge Borrego, Secrétaire général adjoint de l’Union pour la Méditerranée, chargé de l’énergie et l’action pour le climat. « Nous sommes heureux de réunir des journalistes de toute la région et des experts de nos États membres, qui discutent précisément des priorités environnementales de la région jusqu’à 2030 ces jours-ci à Barcelone », a ajouté Miguel García-Herraiz, Secrétaire général adjoint de l’Union pour la Méditerranée, chargé de l’environnement et de l’eau.

Dans le cadre des activités organisées au cours de ces deux jours, les journalistes, scientifiques et experts ont visité l’exposition de Switchmed Connect sur « L’économie circulaire dans la région méditerranéenne ». L’exposition présente des histoires percutantes du programme SwitchMed, une initiative qui soutient et met en relation les parties prenantes afin de développer les innovations sociales et écologiques en Méditerranée.

Ces réunions entre journalistes scientifiques et experts du domaine de l’environnement dans la région méditerranéenne ont été initiées par le Centre de coopération pour la Méditerranée de l’UICN (UICN-Med), qui a accueilli la première réunion à Malaga en 2015. L’UICN-Med collabore avec la section EFE-Verde de l’agence EFE et de l’Alliance des agences de presse méditerranéennes (AMAN) et une deuxième réunion s’est tenue à Marrakech à l’occasion de la COP22.

Cette initiative vise à établir un réseau de transmetteurs d’informations sur l’environnement et créer une plateforme comme point de rencontre permettant un échange d’opinions et de discussions propices au débat entre les professionnels du journalisme, ainsi qu’un accès direct à des sources importantes d’informations sur l’environnement concernant les aspects scientifiques, politiques et de gestion.

Deux réunions précédentes à Malaga (2015) et à Marrakech (2016) ont permis de consolider ce réseau de transmetteurs et ont abouti à plusieurs résultats importants, dont la publication intitulée « Guide du journaliste sur l’information environnementale« , le lancement de la section MAP-Écologie de l’agence de presse marocaine et la création de la plate-forme en ligne « Medgreenjournalism » afin de favoriser la mise en réseau des journalistes de l’environnement à travers la Méditerranée.

L’Union pour la Méditerranée (UpM) est la seule organisation euro-méditerranéenne intergouvernementale réunissant les 28 pays de l’Union européenne et les 15 pays du sud et de l’est de la Méditerranée. L’UpM offre un forum pour le renforcement de la coopération régionale, du dialogue et pour la mise en œuvre de projets et d’initiatives concrets ayant un impact tangible sur nos citoyens, notamment sur nos jeunes, afin de répondre aux trois objectifs stratégiques de la région : la stabilité, le développement humain et l’intégration.

Le Secrétariat général de l’Union pour la Méditerranée est la plateforme qui permet de rendre opérationnelles les décisions prises par les États membres, en mettant en œuvre des projets stratégiques régionaux au moyen d’une méthodologie spécifique basée sur des réseaux multipartenaires dynamiques et sur l’échange de meilleures pratiques et de méthodologies innovantes. Actuellement, plus de 50 projets régionaux ont été labellisés par les États membres, pour une valeur de plus de 5 milliards d’euros, et se concentrent sur les domaines de la croissance inclusive, l’employabilité des jeunes, l’autonomisation des femmes et la promotion de la mobilité des étudiants ainsi que le développement urbain intégré et l’action pour le climat.

Site internet: http://ufmsecretariat.org | Facebook: ufmsecretariat | Twitter: @UfMSecretariat

Cet article est également disponible en: arالعربية enEnglish

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

guêpe

Figuier: jamais sans mes guêpes!

Si les exemples de relations de , de et de bien d’autres ne manquent pas …

Méditerranée: la survie de la grande nacre sous la menace

La grande nacre (Pinna nobilis) espèce parmi les plus emblématiques de la Méditerranée, est menacée par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.