FIFALE

Le Festival International du Film Animalier et de l’Environnement

Le Festival International du Film Animalier et de l’Environnement entame sa neuvième édition du premier au 4 Mai 2013 et confirme sa place au Maroc en évènement phare dans sa catégorie. Ecologie.ma est allé à la rencontre de Danny Sarazin, directrice et cheville ouvrière du festival.

554489_10152084642130931_847102792_n

 

Quelle  est  l’histoire du FIFALE ?

Quand j’ai découvert le Maroc, la beauté et la diversité de ses paysages, forêts, montagnes, plaines majestueuses, oasis, désert, ses kms de côtes méditerranéennes et océaniques,  sa faune et sa flore en abondance, j’ai voulu créer un festival, un évènement qui ferait parler de tous ces trésors. Quoi de mieux que l’image ? J’ai eu une grande chance : la rencontre avec Monsieur A. Bennani, Président de l’Association Ribat Al Fath pour le Développement Durable, qui a tout de suite adhéré à ce projet. 1996 !! L’aventure était en marche. Une belle équipe s’est formée avec notamment Rachad Bouhlal, indéfectible soutien du FIFALE.

Pourquoi  un festival du  documentaire  animalier et environnemental ?

L’approche cinématographique, surtout le documentaire, fait prendre conscience des problèmes en travaillant sur le terrain. Le documentaire est un outil, une aide visuelle qui aide le grand public à mieux comprendre à mieux appréhender  l’urgence à agir et à protéger son environnement.

Quel message peut véhiculer un animal , vedette d’ un documentaire ?

L’animal est pour moi le meilleur « baromètre » d’un environnement sain, un biotope adapté à sa survie, sinon malheureusement,  il disparaît. Voilà pourquoi aussi le documentaire animalier a été un des premiers sujets forts du festival. A présent, nous trouvons de très beaux films  qui traitent d’un problème purement environnemental et propose des solutions pour sauver ce patrimoine propre à chaque région, à chaque pays.

Le documentaire est un peu le « parent pauvre » du cinéma marocain,  Que peut apporter le FIFALE ?

Le FIFALE est là aussi pour susciter des cinéastes marocains à réaliser des documentaires au Maroc en favorisant les rencontres avec des professionnels internationaux. Nous avons créé un prix spécial: « la Cigogne du meilleur film marocain ». Mais il faut aussi que les médias de l’audiovisuel offrent des cases de programme sur la Nature. La série « Amouddou » est une série de très bonne qualité sur la SNRT, il faudrait que d’autres TV se penchent sur ce thème. Le documentaire n’est pas du cinéma « bas de gamme », au contraire !! il y a un grand travail à faire auprès des instances cinématographiques marocaines pour faire reconnaître à sa juste valeur ce type de film.

Le FIFALE, quels sont ses défis, ses espoirs …. ?

Ce festival international est un portail d’échanges, de connaissances, d’informations, de rencontres tout en faisant découvrir des images magnifiques venues de la terre entière. Mais nul n’est prophète en son pays !! Beaucoup d’entreprises communiquent sur la protection de l’environnement, la sauvegarde de notre patrimoine mais il est très difficile de les rallier à notre cause et à notre support. Pourtant le FIFALE est le seul festival sur ce thème au Maroc !! Pour assurer la pérennité du FIFALE, il est impératif que les responsables et les décideurs s’impliquent aussi  dans ce genre d’événement . Le FIFALE veut continuer à être un tremplin pour la concrétisation d’actions environnementales, pour alerter et pointer du doigt les dysfonctionnements que nous découvrons.

Et enfin, une chose très importante, peut-être la plus importante à terme, ce sont les séances scolaires pendant le FIFALE. En 2012, plus de 2000 jeunes ont participé à ces séances, accompagnés de leurs professeurs. Nous souhaitons développer ces actions pédagogiques, sensibiliser la jeunesse, faire admettre que la sauvegarde de la faune et de la flore, la lutte contre la pollution, le rôle important de l’eau entre autres,  deviennent des priorités au quotidien, pour les générations futures.

 

Pour plus d’infos consultez le site officiel du FIFALE.

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

A propos O.A

O.A
Founder of Ecologie.ma, Oussama Abaouss is a journalist specialized in the Natural Heritage of Morocco, a teacher of Environmental and Scientific Journalism at ILCS in Rabat, founder of the "tribe of Moroccan ecologists" and a member of the Moroccan Ornithological Group.

Voir aussi

FIFALE

Rabat: 12ème édition du Festival du Film Animalier et de l’Environnement (FIFALE)

Demain mardi 18 décembre commencera la première journée du Festival International du Film Animalier et …

histoire minéraux

L’histoire de l’évolution des minéraux sur Terre (Documentaire)

Rien ne semble moins vivant que les roches. Pourtant, elles ont joué un rôle fondamental …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.