Deuxième réunion du comité de pilotage de la SNDD

Le comité de pilotage de la Stratégie nationale de développement durable (SNDD) a tenu sa deuxième réunion, mardi 15 mai, à Rabat.

 Mardi dernier; la Secrétaire d’état chargée du Développement Durable; Mme Nezha EL OUAFI a présidé les travaux de la deuxième réunion du Comité de pilotage de la Stratégie Nationale organisée à Rabat en préparation de la première réunion du Comité Stratégique de la Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD) prévue incessamment sous la présidence du chef du Gouvernement.

Cette rencontre avait pour objectif de discuter les versions finales des Plans d’Action sectoriels du Développement Durable (PADD), élaborés en coordination avec les points focaux de Développement Durable des départements concernés et de mettre le point sur l’état d’avancement de la mise en œuvre de la SNDD. Ont participé à cette réunion, les Secrétaires Généraux des Départements Ministériels, ayant un caractère prioritaire par rapport aux enjeux du développement durable.

Dans son allocution d’ouverture des travaux de cette réunion ; Mme El Ouafi a souligné que cette rencontre avec les secrétaires généraux des départements ministériels concernés par la question du développement durable a pour objectif de discuter des moyens de mise en œuvre de la SNDD, adoptée le 25 juin 2017 par le Conseil des ministres, à travers la mobilisation de tous les départements concernés par la question du développement durable et la mise en œuvre des mesures proposées dans les versions finales des Plans d’action sectoriels de développement durable (PADD).

Pour la secrétaire d’État chargée du développement durable ; Il s’agit là d’intégrer ces moyens dans le programme budgétaire des trois prochaines années 2019, 2020 et 2021 et fixer les indices de leur suivi et leur mise en œuvre ainsi que les buts de leur réalisation à l’horizon 2021 et 2030 pour procéder à l’évaluation du progrès enregistré dans ce domaine.

El Ouafi a tenu de rappeler a cette occasion qu’afin d’instaurer un cadre de gouvernance, de suivi et d’évaluation, le Décret 2.17.655 portant création du Comité stratégique de la mise en œuvre de la SNDD, a créée deux comités, un comité stratégique ayant un rôle politique et d’orientation stratégique et un comité de pilotage qui assure le suivi et l’accompagnement de la déclinaison de la SNDD sur le terrain.
Dans ce cadre, des programmes de travail ont été préparés par les différents départements ministériels fixant leurs contributions dans la mise en œuvre de cette stratégie avec un plan d’action spécial pour « l’exemplarité » de l’Etat dans la mise en œuvre du concept de « l’administration écologique », a-t-elle ajouté.

Elle a également rappelé les efforts et les mesures prises par le Royaume pour l’instauration des bases du développement durable, conformément aux Hautes directives Royales, à savoir, le cadre législatif et juridique qui se traduit par l’adoption de la nouvelle constitution de 2011, ayant consacré le droit des citoyens au développement durable et à un environnement sain et la loi-cadre de l’environnement et du développement durable qui a permis l’instauration d’une base juridique pour l’adoption par le Maroc d’une stratégie nationale de développement durable, le cadre économique à travers l’adoption du choix de transition vers l’économie verte à l’horizon de 2030, le cadre social qui se traduit par l’appui de l’Initiative nationale de développement humain, la réduction des écarts sociaux, la lutte contre toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et la généralisation de l’accès à l’éducation et à la santé, outre le cadre environnemental avec l’adoption de plusieurs programmes environnementaux qui visent à rattraper le retard enregistré dans ce domaine.

à rappeler que la première réunion du comité de pilotage de la SNDD a eu lieu le 22 novembre 2017 sous la présidence du chef du gouvernement. Cette réunion a été marquée par la présentation d’une feuille de route de mise en œuvre de la SNDD, les projets des PADD et le Plan d’action transversal relatif à la mise en œuvre du volet Exemplarité de l’État (PADD-EE).

à signaler aussi que le Royaume du Maroc s’est engagé à faire du développement durable un vrai projet de société et un nouveau modèle de développement. Cet engagement s’est traduit par l’élaboration de la SNDD, adoptée par le Conseil des Ministres le 25 juin 2017 sous la présidence de Sa Majesté le Roi que Dieu le Glorifie.

Cette stratégie, qui vise la transition progressive de notre pays vers l’économie verte et inclusive à l’horizon 2030 et au service de l’éradication de la pauvreté, repose sur 7 enjeux, 31 axes stratégiques et 137 objectifs stratégiques.

  • Les défis de Développement durable, dans le cadre de l’élaboration de la Stratégie, sont comme suit :
  • Résorber le déficit en matière de convergence des politiques engagées dans une perspective de durabilité ;
  • Établir les bases du développement durable à travers la combinaison des exigences des acteurs vitaux avec la mise en œuvre effective de la SNDD ;
  • Coupler la croissance et la pression sur les ressources à travers la mise en œuvre d’une économie verte et inclusive.
    Et ce, afin de :
  • Atteindre une synergie entre les stratégies sectorielles pour un développement durable
  • Faire du développement durable un modèle de développement, basé sur une équité entre les dimensions économiques, sociales, culturelles et environnementales des activités de développement ;
  • Intégrer la culture du développement durable dans les programmes éducatifs ;
  • Encourager les programmes de recherche-développement qui sont au service du développement durable et de l’économie verte, éminemment les activités relatives à l’énergie, l’eau, les forêts, la pêche maritime, l’agriculture, le transport, le tourisme, l’habitat, la gestion des déchets et l’industrie, étant des domaines qui doivent en priorité s’assortir avec le développement durable.

Laisser un commentaire