Archives de Tag: HCEFLCD

Texte intégral de de la loi Marocaine n° 29-05 relative à la protection des espèces de flore et de faune sauvages et au contrôle de leur commerce.

Dahir n° 1-11-84 du 29 rejeb 1432 (2 juillet 2011) portant promulgation de la loi n° 29-05 relative à la protection des espèces de flore et de faune sauvages et au contrôle de leur commerce. LOUANGE A DIEU SEUL! (Grand Sceau de Sa Majesté Mohammed VI)  Que l’on sache par les présentes – puisse Dieu en élever et en fortifier …

Lire plus »

Rencontre sur la conservation des espèces au Maroc

conservation

Les participants à une rencontre sur la conservation des espèces de la flore et la faune sauvages au Maroc ont souligné, mercredi à Marrakech, la nécessité d’œuvrer de toute urgence pour préserver le riche patrimoine biologique et l’utiliser de façon durable pour le léguer aux générations futures. Les intervenants dans le cadre d’un atelier de formation sur la planification stratégique …

Lire plus »

Un serval observé dans le Moyen Atlas

serval

Des agents des eaux et forets, ont observé le 22 février courant un SERVAL prés d’un lac temporaire dans le Moyen Atlas. A force de voir que l’environnement et sa biodiversité au Maroc sont mal-aimés et malmenés par la plupart, on finit par perdre espoir et par commencer à se résigner que tout est parti en fumé. Et pourtant… Cette …

Lire plus »

Délimitation du domaine forestier marocain, éclairages…

Nador reboisement

La délimitation du domaine forestier repose essentiellement sur une approche qui considère que cette richesse nationale appartient à tous les marocains, qui ont le droit d’en user dans le respect de la réglementation en vigueur, et « Le fait d’occuper et de s’approprier illégalement une portion du domaine forestier équivaut à en confisquer la propriété à tous les marocains », a indiqué le Haut …

Lire plus »

FIDA et HCEFLCD au chevet des populations vulnérables

  Le Haut Commissaire aux Eaux et forêts et à la Lutte Contre la Désertification Docteur Abdeladim L’Hafi a reçu en audience la Directrice chargée de la région du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et de l’Europe auprès du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) Mme Khalida Bouzar, accompagnée de ses collaborateurs à l’occasion de sa visite au Maroc, Lundi …

Lire plus »

Incendies de forêts au Maroc: bilan 2012

incendies

Depuis le début de l’année et à la date du29août 2012, 326 incendies de forêts ont été déclarés au niveau national touchant une superficie de 3406 ha. Cette superficie est repartie en 1084 ha de formations arborées et 2322 ha d’essences secondaires, de tapis herbacé, d’Alfa et de jeunes plantations. En termes de répartition géographique des superficies touchées, la région …

Lire plus »

Parc national de Khenifiss

  Le Site d’Intérêt Biologique et Écologique (SIBE) de Khenifiss sur le littoral atlantique. Situé au Sud-Ouest du Maroc, entre Tan Tan et Tarfaya, le site a été classé parc national en 2006. Le parc s’etend sur une superficie de 185.00 ha.   Le parc national de Khenifiss est composé d’une partie marine et une terrestre. La partie maritime englobe …

Lire plus »

la station de pisciculture de Ras Al Ma

Créée en 1957, la station de pisciculture de Ras Al Ma, à quatre km d’Ifrane, est destinée à produire des truites pour le besoin de repeuplement de tous les milieux à vocation salmonicole.   La station dépend du Centre National d’Hydrobiologie et de Pisciculture d’Azrou (CNHP) relevant du Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la …

Lire plus »

Forêts du Maroc en Chiffres

Le Maroc est l’un des pays les plus originaux d’un point de vue géographique, climatique et écologique et, par voie de conséquence, parmi les plus intéressants sur le plan biologique et biogéographique.   Plusieurs facteurs se sont conjugués pour offrir, à l’heure actuelle, une diversité floristique, faunistique et paysagère sans égal dans le bassin occidental de la Méditerranée. Aucun autre …

Lire plus »

Le Cèdre de l’Atlas

Le Cèdre de l’Atlas (ou Cedrus atlantica) est une espèce d’arbre conifère de la familledes Pinaceae.   Le Cedrus Atlantica, de son nom scientifique, représente une richesse inestimable pour tout le Maroc. Notre pays est la première réserve mondiale de cet arbre. Le cèdre, aux côtés du chêne vert, du caroubier, du genévrier ou encore du thuya, constitue non seulement un patrimoine naturel, réserve d’oxygène et refuge de 300 …

Lire plus »

La Réserve biologique de Sidi Boughaba

  La Réserve biologique de Sidi Boughaba est établie sur le lac du même nom qui constitue l’une des dernières étendues naturelles d’eau douce permanente sur la côte atlantique du Maroc. Située à 35km au nord de Rabat, la réserve est une zone humide d’importance internationale pour les oiseaux d’eau migrateurs.   En plus de sa vocation de conservation, Sidi …

Lire plus »

Parc national d’El Hoceima

Créé en octobre 2004 sur une superficie de 48.460 ha dont 19.000 ha en zone marine, le parc national d’Al Hoceima est la plus importante aire protégée de la côte méditerranéenne du Maroc.   Le parc national d’Al Hoceima englobe un ensemble de milieux de grande valeur biologique. Les traits dominants de ce parc national sont la présence d’une portion …

Lire plus »

Parc national de Talassemtane

 Le parc national de Talassemtane a été créé en octobre 2004. Il est situé dans la portion orientale de la Dorsale calcaire du Rif. Il englobe sur une superficie de 58.950 ha, un territoire très original qui s’individualise par sa biodiversité et ses paysages remarquables.   Avec son relief très accidenté caractérisant les montagnes rifaines, le Parc National de Talassemtane …

Lire plus »

Parc national de Toubkal

Le parc national de Toubkal s’étend sur la partie centrale du Haut Atlas, entre la vallée de N’Fiss à l’Ouest et celle de l’Ourika à l’Est. Il s’agit du premier parc national au Maroc, créé en 1942.   Il protège la biodiversité et les beaux paysages offerts par les plus hauts massifs montagneux de toute l’Afrique du Nord, au milieu …

Lire plus »

Parcs nationaux du Maroc

Parcs nationaux

Afin de conserver et valoriser son patrimoine national, le Maroc entreprend la mise en place d’un système d’aires protégées, qui englobent des écosystèmes uniques et représentatifs de la diversité biologique du pays.   Le Maroc fait partie des pays méditerranéens les plus originaux, par son extrême diversité écologique, au niveau du bioclimat, de la morphologie, de la végétation et de …

Lire plus »