HCEFLCD: recrutement de 9 techniciennes femmes pour la toute première fois

Le Dr. Abdeladim L’Hafi a présidé une cérémonie d’accueil et d’insertion de 65 nouveaux Ingénieurs et Techniciens de Juristes et d’Administrateurs. Pour la première fois dans le corps de Techniciens forestiers 9 techniciennes femmes seront recrutées pour la promotion 2017.

 

Pendant la cérémonie, le Haut-Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification a rappelé les défis à venir qui consistent à « faire du Cadre du Haut-Commissariat un porteur de la conscience écologique qui répond aux exigences du présent sans sacrifier les droits des générations futures qui sont des droits inscrits dans la Constitution du Royaume« .

« Le développement durable prend tout son sens lorsqu’il réussit à concilier les exigences de la croissance avec la préservation des équilibres écologiques, dans une projection de la philosophie du développement humain » a t-il tenu à rappeler en présence de 65 nouvelles recrues dont des Ingénieurs ainsi que des profils d’Ingénieurs phytiatres, de Juristes et d’Administrateurs et Techniciens forestiers. La nouveauté pour cette année est que 9 techniciennes seront recrutées pour la toute première fois dans l’histoire de la foresterie marocaine.

Le recrutement de ces profils vient renforcer le levier dynamique des ressources humaines pour la réalisation des objectifs du second plan décennal 2015-2024, émanant de la stratégie de développement du secteur des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre la Désertification.

  • Le taux d’encadrement passe à 27%, comparativement à 2010 où il était de 20%.
  • L’intégration de 10 femmes sur les 36 cadres ingénieurs forestiers recrutés (28%).
  • Promotion 2017: 9 techniciennes femmes seront recrutées pour la première fois

Enfin le Dr L’Hafi a tenu à rendre un hommage pour leurs loyaux services aux quelques 43 cadres et fonctionnaires arrivés au terme de leurs missions.

Après avoir mis en place une politique rigoureuse dans la gestion des flux de compétences pour compenser les départs à la retraite, et qui a permis dans le cadre de la Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GEPEC) d’assurer sans rupture l’encadrement technique, le HCEFLCD met en place une politique des profils et des métiers pour répondre aux exigences spécifiques aux charges et compétences du Haut-Commissariat.

Un effort important a été fait dans le cadre de la stratégie 2005-2014 du HCEFLCD, visant la diversification des profils et la couverture diversifiée de ses missions. Dès leur arrivée, les nouvelles recrues bénéficient d’un programme d’accompagnement. Durant 12 mois, elles sont parrainées par des tuteurs expérimentés afin de faciliter leur intégration.

Cette formation préalable à la prise de poste permet de doter ces nouveaux cadres des connaissances qui leur seront nécessaires dans le cadre de leur activité quotidienne, de s’imprégner de la culture du HCEFLCD, de ses programmes et projets basés sur une approche patrimoniale partenariale, territoriale et intégrée.

A propos O.A

O.A
Fondateur d'Ecologie.ma, Oussama Abaouss est un journaliste spécialisé dans le patrimoine naturel du Maroc. Membre du Groupe d’Etudes et de Recherches des Écologistes Sahariens (GERES), et du GOMAC (Groupe Ornithologique du Maroc), il est également fondateur de "la tribu des écolos du Maroc".