cèdre

Observation inédite: un cèdre en porte un autre

M. Abdelhak Amhaouch, ingénieur forestier à Azrou a photographié une « greffe naturelle » de cèdre. Le phénomène est commun pour des espèces comme le figuier par exemple. Ce qui est en revanche très particulier, c’est que c’est de cèdre qu’il s’agit et que l’arbre le plus jeune en se greffant à perdu pied…

 

Un cèdre qui en porte un autre, c’est inédit. L’explication la plus logique est que deux arbres ont poussé côte à côte. Deux branches se sont touché puis l’écorce s’est abrasée. Mis à nu et en contact, leurs tissus conducteurs ont fusionné et échangé biochimiquement comme s’il ne s’agissait que d’un seul et même individu.

C’est un phénomène comparable à la greffe… Le plus surprenant est qu’avec le temps le jeune arbre ait perdu ses racines devenant entièrement dépendant pour vivre de son voisin. D’un autre coté, si le bouturage et la greffe sont faciles sur certaines espèces (généralement les feuillus), ce n’est pas le cas pour le cèdre qui ne rejette pas de souche et ne se multiplie pas par voie végétative.

 

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

Sand Cat

Sand Cat Sahara Team: une autre vidéo inédite de chatons des sables

Nous étions les premiers à vous rapporter il y a quelques mois, la première vidéo …

gypaète barbu

Rare : observation filmée de gypaète au PN de Toubkal (vidéo exclusive)

Quelque part dans le périmètre du Parc National de Toubkal, Mr Idriss Omari de l’équipe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.