Merzouga: chat des sables observé et photographié pour la première fois depuis 23 ans

Après plus que 23 ans d’absence dans la région, l’élusif chat des sables fait son apparition dans la région de Merzouga.

L’animal a été repéré puis photographié (Image 1 et 2) par l’automobiliste Mustapha Taouhacht, qui nous a confié son témoignage:

 Ce 23 février, en revenant (…) la nuit, j’aperçois un animal prés de (…). Au début je n’ai pas reconnu l’animal, je l’ai poursuivi en voiture pour quelques minutes avant qu’il ne s’arrête et se cache sous un arbuste. C’est à ce moment-là où j’ai eu l’occasion à le photographier. Après j’ai envoyé les photos à Moha Géographic qui va reconnaitre après l’espèce. J’étais vraiment surpris par la présence de cet animal que jamais vu dans la région. Je crois qu’il est venu d’Algérie»

Après avoir compris qu’il s’agissait d’une espèce qui fait son réapparition depuis plus que 23 ans d’absence dans la région, voici ce que Mustapha nous a confié :

Cela augure vraiment bien, d’avoir de tels animaux dans la région c’est comme avoir un trésor. On est très heureux!

Pour rappeler, le chat des sables est l’une des plus petites espèces de félins. C’est un carnivore qui vit exclusivement dans les régions désertiques du Maroc, d’Algérie, de Tunisie, de Libye, d’Égypte, du Soudan, du Niger, d’Arabie saoudite, du Qatar, d’Oman, du Yémen, d’Iran, du Pakistan, de Turkménistan et d’Ouzbékistan. Le chat des sables n’est que marginalement présent dans le Sahara occidental Marocain.

 

Figure 1: carte intégrative de l’aire de répartition du chat des sables au Maroc (IUCN Red List, 2018).
Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

A propos Haytem Bouchri

Haytem Bouchri
Passionné par les animaux et la nature depuis sa plus tendre enfance, diplomé d'un master en ingénierie écologique et aquacole, Haytem passe beaucoup de son temps à étudier la faune marocaine. Haytem est aussi vice-président de l'association Doukkala-ecolo et un membre photographe animalier à National Geographic.

Voir aussi

Sahara: observation filmée de gazelle de cuvier (HARMUSH)

C’est inédit dans le Sahara. L’équipe de HARMUSH a découvert dans un de ses pièges …

atheris

Expédition Atheris 2018: le meilleur en photos

Nous les avions découvert l’année dernière quand Abdellah Bouazza nous rapportait son observation de chat …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.