Désastre écologique au bassin historique de Meknes

 

Mardi matin, les habitants de Meknès qui se promenaient à côté du « Sehrij Swani »* étaient témoins d’un triste spectacle de désolation. Des milliers de poissons qui vivaient dans le bassin historique flottaient morts à la surface de celui-ci.

 

Photo: Mohammed Abouabdlalah
Photo: Mohammed Abouabdlalah

Face à ce désastre écologique les Meknasis se posent des questions sans fins. Qu’est ce qui a pu engendrer, d’une façon si brusque, la mort presque instantanée de touts ces poissons ? Pourtant  « Sehrij swani » qui par le passé avait connu des périodes de pollution extrême, avait fait objet d’efforts considérables des autorités locale de l’époque afin de ressusciter et de réhabiliter ce bassin historique: en 2004 des efforts louables et exemplaires pour contrer les pompages illégaux des eaux de l’Oued Boufekrane qui était relié au bassin,  avaient fini par donner leurs fruits : Après une longue période de dessèchement, le bassin reprenait de son lustre d’antan.

 Aujourd’hui face à cette mort ‘subite ‘ de la faune de cet écosystème, certains accusent  la chute du débit de l’Oued boufekrane qui alimente ce bassin, le non-renouvellement des eaux du bassin serait le facteur causant l’asphyxie des poissons. D ‘autres observateurs avancent la thèse d’un déversement d’eaux usées qui aurait rendu la vie impossible dans ce bassin. Ce genre de déversements industriels aurait déjà été constaté par le passé dans la région.

*«Sahrij Souani » est un bassin de l’Agdal qui se situe dans la ville de Meknès. Un site qui témoigne du passé glorieux du règne du Sultan Moulay Ismaïl au 17 ème siècle.

Maroc Écologie

GRATUIT
VOIR