Biodiversité

Inédit: Vidéo de chatons des sables à l’état sauvage

chatons

Il y a quatre mois, nous vous rapportions en exclusivité une déclaration du Haut Commissaire aux Eaux et Forêts à propos d’une observation filmée de chatons des sables dans leur habitat naturel. La vidéo a enfin été publié par l’équipe de Sand Sahara Team montre trois chatons des sables sauvages observés lors de leur expédition d’avril 2017. Il s’agit de …

Lire plus »

Parution d’une étude sur l’écureuil terrestre du Sénégal au Maroc

écureuil

Des scientifiques marocains, roumains et Slovènes ont délimité l’aire de répartition au Maroc de l’écureuil du Sénégal. Le rongeur a été observé et son habitat identifié dans la région d’Agadir.    Si l’écureuil de barbarie (Atlantoxerus getulus) est un rongeur assez commun au Maroc, son cousin du Sénégal (Xerus erythropus) l’est beaucoup moins. Présent ailleurs en Afrique (savane soudano-guinéenne), l’écureuil …

Lire plus »

Conservation: une convention signée entre le HCELFCD et IFAW

IFAW

Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD), Dr. Abdeladim LHAFI et le Président exécutif du Fond International pour la Protection des Animaux (IFAW), Mr Azzedine Downs ont signé une convention de partenariat à Rabat Convention de partenariat entre Haut Commissariat aux Eaux et Forêts #HCEFLCD & le Fonds International pour la Protection …

Lire plus »

Bétoum: le pistachier de l’Atlas à toute épreuve

pistachier

C’est un arbre fruitier spontané au Maroc qui impressionne par sa beauté, sa résistance et sa longévité. Le Bétoum (pistachier de l’Atlas) est tenace devant l’avancée du désert et fait preuve d’une plasticité remarquable qui lui donne la possibilité de pouvoir survivre dans une très vaste aire de répartition: le Bétoum joue un rôle de liaison entre les divers types …

Lire plus »

Le rat rayé de barbarie

rat rayé

Le rat rayé de barbarie (lemniscomys barbarus), petit mammifère endémique du Maghreb vivait en abondance dans les campagnes avant de se raréfier. Il est très craintif et beaucoup plus farouche que les autres espèces de rats.    De petite taille (8 à 12 cm) le rat rayé est très discret. Ses rayes claires et foncées sur le dos lui permettent …

Lire plus »

L’homotherium et le dinofelis : félins à dents de sabre de Casablanca

homotherium dinofelis

Le dinofelis et l’homotherium, redoutables félins à dents de sabres ont jadis vécu dans la région de Casablanca. Si aujourd’hui nous avons du mal à imaginer qu’ils ont bel et bien existé, le site archéologique casablancais d’Ahl Al Oughlam est là pour nous rappeler qu’ils ont jadis foulé les mêmes espaces que nous, à quelques milliers années d’intervalle…    Ils …

Lire plus »

La vipère heurtante: une attaque parmi les plus rapides au monde

heurtante

 La vipère heurtante (Bitis arietans) fait partie des serpents qui ont l’attaque la plus rapide au monde (2,6m/s). Elle vit au Maroc, et avec le cobra, elle figure parfois sur les listes des reptiles les plus dangereux sur Terre, pourtant c’est un animal utile à son biotope qui perçoit l’Homme comme un prédateur et non une proie.    Bitis arietans  …

Lire plus »

Ibis Chauve : la famille s’agrandit

ibis

Des scientifiques marocains ont découvert de nouveaux sites de reproduction de l’Ibis chauve en dehors de la zone connue où ses populations étaient confinées jusqu’à présent. Selon une étude à ce propos, cette découverte suggère une extension de l’aire de répartition de l’Ibis chauve le long des côtes atlantiques.    Une publication scientifique faite par des auteurs affiliés à plusieurs …

Lire plus »

Hipparion pometi: un équidé préhistorique du Maroc (espèce éteinte)

hipparion

C’est un cheval à trois doigts (tridactyle) dont les ancêtres ont vécu un peu partout dans le monde il y a des milliers d’années. Ce n’est cependant pas l’ancêtre des chevaux actuels ! Il était une fois au Maroc : l’hipparion pometi.    Ce tridactyle qui ressemble à un cheval moderne, était un herbivore migrateur qui avait comme prédateurs les hyènes les …

Lire plus »

Serpents et vipères: que faire en cas de morsure?

Serpents et vipères

Beaucoup semblent détester les serpents et vipères. Pourtant, ces reptiles jouent un rôle irremplaçable au sein des écosystèmes où elles évoluent. Tous ne sont pas venimeux et la réalité de ces êtres vivants mal-aimés ne peut se réduire à l’image caricaturale du rampant vicieux et sournois. Brahim Bakas, président du Groupe Ornithologique du Maroc et naturaliste émérite qui ne cesse …

Lire plus »

Biodiversité: épidémiologie d’une disparition

épidémiologie

La biodiversité connaît actuellement l’une de ses plus profondes altérations, espèces végétales et animales s’éteignent à une vitesse jamais égalée auparavant. Si bien que les scientifiques pensent que nous entrons dans une nouvelle ère géologique, une ère où l’influence de l’activité humaine sur la planète est telle qu’elle en est devenue une véritable force géologique : ‘l’anthropocène ‘. Cela n’est bien évidemment …

Lire plus »

Jbel Moussa: quand les vautours mangent du porc-épic

jebel moussa

Les membres du Groupe de Recherche Pour la Protection des Oiseaux au Maroc (GREPOM) en charge du suivi des Vautours au Jbel Moussa n’en revenaient pas. Les rapaces charognards sont tombés sur un cadavre peu commun: celui d’un porc-épic!   Ca s’est passé le 4 mai dernier. A Jbel Moussa, lieu de passage important des oiseaux migrateurs et nouvel habitat des vautours réintroduits en février …

Lire plus »

Guelmim: des scientifiques cherchent les espèces rares (Photos exclusives!)

Quelle faune sauvage (moyens et grands mammifères) se maintient encore dans la vaste région de Guelmim ? Pour répondre à cette question, les scientifiques de l’association HARMUSH ont effectué deux missions de terrain, en décembre puis en avril dernier. Les naturalistes ont installé des « pièges-photographiques » en espérant photographier des espèces rares comme la mangouste rouge, la hyène rayée, le mouflon …

Lire plus »

Chbika: observations et photos de chat ganté

Après notre précédent article sur l’observation de Abdellah Bouazza, voici une autre observation de chat ganté qui a donné lieu à de jolies photos ! L’auteur cette fois est Thomas Lahlafi, un jeune franco-marocain étudiant en Master de biologie de la conservation en France, et qui compte faire sa thèse au Maroc sur la faune du Parc national de Tazekka. …

Lire plus »

Méditerranée: les sardines ont faim!

L’appauvrissement du plancton en mer méditerranée engendre la disparition de poissons comme les sardines et les anchois. La pollution et le changement climatique vont-ils venir à bout de cette petite mer malmenée ?    Pêche sauvage et excessive qui détruit les forêts sous-marines millénaires, prélèvement illégal de sable qui dérègle la mécanique du littoral, rejet de déchet et d’eaux usées qui …

Lire plus »

Tantan: observation de chat ganté (photo)

M. Abdellah Bouazza herpétologiste et membre de l’association Atheris et du GOMAC a observé et photographié un chat ganté (Felis silvestris lybica) dans la région de Tantan.    L‘observation a eu lieu le 30 mai, à une quinzaine de Km de la ville de Tantan, lors d’une sortie pour un inventaire des serpents organisée par l’association Atheris. Abdellah Bouazza et …

Lire plus »