Le Loup de Guelmim (Observation filmée)

Le Loup de Guelmim. C’est la première observation qui nous est rapporté en ce début 2016.

 

« Quelques parts » dans la région de Guelmim, Ali Irizi longeait un oued avec ce loup en contre bas. Se rendant compte qu’il n’était pas tout seul (une centaine de mètres le séparait du naturaliste) le loup s’est déplacé pour dévaler la pente en face.

Il s’agit d’un loup doré d’Afrique Canis anthus. Le loup a longtemps été considéré comment inexistant dans le royaume avant que la génétique ne confirme qu’il est bien présent et souvent confondu avec le chacal.

 

Photos et vidéo: Ali Irizi

20 commentaires

  1. La derniere fois que je l ai vu c etait 1997, region anezi-tiznit. Face à face

  2. Chuuut ! Il faut se garder de montrer l’endroit exact sinon cette pauvre bête serait victime des excités de la gâchette 🙁 .

  3. c’est une bonne nouvelle!

  4. il faut être clair pour vos lecteurs: il n’y a pas de chacals, Canis aureus au Maroc: tous ces « dib » sont des Canis anthus et le Canis aureus est une espèce du proche et moyen Oriënt. l’article sur la génétique a été très clair à ce sujet.

  5. Quand aujourd’hui par passion je parcours des km et des km en ces zones isolées qui ont fait la joie de mon enfance par l’attendue rencontre á chaque détours d’un rocher, oueds ou courbes de chemins, de dizaines d’animaux différents en liberté et qu’aujourd’hui plus rien, pas même une gerboise?? Il faut comprendre le mélange d’amertume ou de plaisir on ne sait plus, que l’on ressent en voyant ces images!
    Monsieur Koen de Smet, si des animaux identiques (de plus petite taille il me semble) partout en nombre important le plus souvent solitaires ne sont pas ce que nous appelions des chacals, de quelle espèce s’agit-il exactement? Durant des heures, leurs hurlements bien particuliers étaient les <> de mes nuits de gamins.
    Merci
    C.PHILIPPE LE BAIL

    • la variabilité des dibs est tout à fait immense, mais la génétique a démontré qu’il s’agit bien de la même espèce et qu’elle est différente du ibn awoua, le vrai chacal de l’asie et du se de l’europe
      l’aticle est: Koepfli et al .2015: cuurent biology 25 , 1-8: genome wide evidence reveals that african and eurasian jackals are distinct species

  6. Hooray what a discovery, let’s hope this male has a family and they can establish themselves safely in a protected environment that is securely guarded. Bravo . Excellent news.

Laisser un commentaire