29-05

La hyène rayée

La hyène rayée est un charognard. Elle se nourrit de petits mammifères, mais fait sa nourriture essentielle des cadavres qu’elle peut déterrer même dans les cimetières. Ce qui lui donne une très mauvaise réputation…

 

Dans les années 50-60 du siècle passé, la hyène rayée existait en grand nombre dans le moyen Atlas. Cette espèce, qui était largement répandue dans la région de Midelt, Haute Moulouya orientale, ne se retrouve plus actuellement que dans les régions peu habitées des steppes de Dahra, entre Midelt, Missour et Oujda .

C’est un grand carnivore qui a la taille d’un grand chien. La coloration de sa robe varie du gris au gris jaune et présente des raies transversales en noir. Sa voix ressemble à un ricanement lorsqu’elle est surprise.

hyene

En général elle évite les zones désertiques et privilégie les forêts, les buissons, les rochers et les régions montagneuses. En montagne on trouve les Hyènes rayées jusqu’à une altitude de 2 000 à 2 500m mais certaines ont été vu à plus de 3 000 m.
Dans ces milieux elles vivent dans des grottes et cavernes mais ne supportent pas des températures inférieures à -15°C et s’il gèle plus d’une centaine de jours par an. Les savanes ne leurs sont pas étrangères ni les grands ravins. Enfin, elles peuvent s’approcher très près des villes et zones urbaines…

Régime alimentaire

Elle se nourrit peut-être davantage de charognes, d’os et de carcasses que les autres Hyènes mais elle se différencie par un régime plus omnivore. Fruits, insectes, plantes, oiseaux, petits vertébrés qu’elle chasse, elle mange ainsi à peu prés de tout.
Même si sa mâchoire est moins puissante que d’autres Hyénidés, elle est capable de broyer la plupart des os et mêmes des carapaces.
Suivant les régions où on la trouve, la Hyène rayée peut aussi bien se nourrir de melons et plantes ou de fruits que de sangliers ou de tortues. Elles s’attaquent à tous les types de carcasses (chevaux et chameaux attestés) et elle peut boire de l’eau saumâtre et même salée !

Selon Cuzin:

« En Afrique du Nord, la cervelle, les pattes, les dents et les poils sont encore utilisés en sorcellerie, afin de suborner la volonté des personnes que l’on veut asservir (Brosset 1960, Bellakhdar 1997). Au Maroc, le prix d’une dépouille de hyène atteint plusieurs milliers de Francs français, suscitant un intérêt commercial important (Cuzin 1996). Les musulmans pratiquants font brûler toute dépouille de hyène découverte, afin d’éviter son utilisation en sorcellerie (Brosset 1960).

Longtemps considérée comme une espèce nuisible, l’hyène rayée a été activement
chassée jusqu’aux année 50 à 60 (Brosset 1960, Aulagnier 1990). Depuis les années 50, les empoisonnements de chacal au moyen de strychnine ont très fortement fait diminuer les populations de hyène (Brosset 1960, De Smet 1988, Dragesco-Joffé 1993, Cuzin obs. pers.).

 Au Maroc, le statut de l’espèce est de « Endangered », avec une population évaluée à 50-500 animaux dans l’ensemble du pays (Cuzin 1996), les effectifs dans la région étudiée ne dépassant actuellement pas les 120 animaux. »

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

A propos O.A

O.A
Founder of Ecologie.ma, Oussama Abaouss is a journalist specialized in the Natural Heritage of Morocco, a teacher of Environmental and Scientific Journalism at ILCS in Rabat, founder of the "tribe of Moroccan ecologists" and a member of the Moroccan Ornithological Group.

Voir aussi

Les 3 pins du Maroc

Le genre Pinus est représenté au Maroc par trois espèces : le Pin d’Alep, le Pin …

gelada

Theropithecus oswaldi: l’autre primate marocain

Au Maroc, seules vivent deux espèces de primates: l’Homme, et le macaque de barbarie. Cependant, …

Un commentaire

  1. Avatar

    pauvre bête victime de ignorance et la cruauté humaine ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.