La belette de Numidie

La belette de Numidie est petit mammifère à pattes courtes et au corps mince et allongé. La belette existe au Maghreb, mais ne pénètre pas dans la région pré saharienne. Au Maroc ce petit animal vit dans la moitié nord du pays, et notamment dans la région du Rif.

Mustela_nivalis_-British_Wildlife_Centre-4

Chez la belette de Numidie, la face dorsale et la tête sont colorées uniformément en brun. La face ventrale est blanche ou crème, du menton au ventre. La limite de coloration est sinueuse. La queue, courte, mince, est terminée par un pinceau de poils bruns, rarement mêlés de noir. Les doigts et orteils sont blanchâtres.
Les femelles sont beaucoup plus petites que les mâles.

La belette fréquente des biotopes variés et se comporte fréquemment en commensal* (une espèce animale qui se nourrit des déchets produits par une autre mais sans causer préjudice à cette dernière) de l’homme dont elle partage les habitations.

C’est un animal solitaire, actif aussi bien la nuit que le jour. Il se nourrit de petites proies (insectes, batraciens, reptiles, oiseaux, rongeurs) et d’œufs. Il ne creuse pas beaucoup et adopte des cavités déjà aménagées pour s’abriter.

La maturité sexuelle est atteinte à 6 mois pour les femelles et à un an pour les mâles. La belette se reproduit toute l’année. Les belettes s’accouplent surtout pendant le printemps et l’été. L’accouplement est assez long (en moyenne trois heures, entrecoupées de pauses), car il déclenche l’ovulation.

La gestation dure 5 semaines (35 jours), les dernières portées naissant en septembre. Si la nourriture est abondante, la femelle peut mettre bas 2 portées de 4 à 9 jeunes chacune. Le mâle n’intervient pas dans l’éducation des petits. Cette tâche incombe à la femelle, la soumettant à rude épreuve : elle doit en effet mener à bien sa grossesse, produire du lait en quantité suffisante, garder ses petits au chaud et se nourrir elle-même.

Les petits naissent nus, aveugles et sourds (pèsent de 1 à 3 g). Totalement dépendants de leur mère, leurs yeux ne s’ouvrent qu’au bout de 4 semaines. Sevrés dès l’âge de 8 semaines, ils peuvent tuer leurs proies et ils quittent le nid entre 9 et 12 semaines.

La belette consomme principalement de petits rongeurs de petits serpents et des oiseaux, parfois des lapins et, rarement, des batraciens. Son physique est idéalement adapté pour poursuivre les rongeurs jusque dans leurs terriers et galeries. Ses courtes pattes, son corps svelte et sa tête étroite lui permettent de se glisser dans les crevasses et fissures les plus étroites, interdisant tout refuge à ses proies. Celles-ci sont tuées d’une morsure redoutable, en raison de la puissance étonnante de ses mâchoires et de ses dents acérées. De plus, la belette se révèle également être une grimpeuse très agile, lui permettant de piller les nids d’oiseaux.

À la fois diurne et nocturne, la belette mène un style de vie frénétique. En effet, en raison de sa petite taille, ses ressources énergétiques sont très limitées, et elle doit donc se nourrir et chasser régulièrement pour rester en vie (sa digestion s’effectue en 3 heures). La belette doit ainsi consommer chaque jour l’équivalent d’un tiers de son poids pour survivre, et ne peut rester plusieurs heures sans manger.

Quatre dangers principaux menacent la belette : la perte d’habitat, le manque de nourriture, les parasites (notamment l’ascaris) et les prédateurs (renard, chat, chien, hermine, chouette, et bien entendu, l’homme).

La belette peut vivre 8 ans.

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

Nessy

Patrimoine géologique: projet de décret pour opérationnaliser la loi

Le ministère de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement a publié hier un …

Sahara: observation filmée de gazelle de cuvier (HARMUSH)

C’est inédit dans le Sahara. L’équipe de HARMUSH a découvert dans un de ses pièges …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.