Le papillon le plus rare du Maroc part en fumée

La Zygène Ibère – Le biotope de ce papillon unique fut saccagé par le parcours d’une quantité surnuméraire de moutons et de chèvres. Aujourd’hui, le site qui supporte les derniers effectifs du précieux lépidoptère est voué à la production de charbon de bois !

La Zygène Ibère
La splendide Zygène Ibère, de son nom latin Zygaena nevadensis, a été découverte au Maroc dans la région d’Ifrane en 1957 par un entomologiste français de l’Institut Chérifien (aujourd’hui Institut Scientifique de Rabat). Cette unique sous-espèce africaine, qui n’existe qu’au Maroc où elle est très localisée, fut décrite sous le nom d’atlantica.

Cet insecte est inféodé à une plante locale de la famille des Vesces, une légumineuse sauvage et très fragile car par ailleurs fort prisée par le bétail. Non retrouvée durant presque un demi-siècle, le joli papillon fut porté disparu jusqu’à sa redécouverte dans les années 2000 par le naturaliste Michel Tarrrier dans un secteur protégé de la cédraie du Jbel Tarharhat (région d’Itzer, Moyen Atlas).

En dépit de son caractère de patrimoine de l’humanité, la forêt de cèdres du Maroc est devenue une fabrique de mouton. Ce surpâturage ruine irréversiblement tout l’écosystème en tuant le sol. Pour exemple, il faut savoir qu’une charge démentielle d’un million de moutons et de chèvres broute en sous-bois, rien que sur les 53.000 hectares du Parc national d’Ifrane.

Quelques années après sa redécouverte, le biotope de ce papillon unique fut saccagé par le parcours d’une quantité surnuméraire de moutons et de chèvres, suite à la suppression du périmètre inopinée de protection. Mais le comble est qu’aujourd’hui, le site qui supporte les derniers effectifs du précieux lépidoptère est voué à la production très contestable de charbon de bois !

Tout le secteur est mis à sac et c’est non seulement le chêne vert qui part en fumée mais on y remarque la destruction par vandalisme du cèdre et d’autres essences rares (if, houx, érable…), ainsi que l’anéantissement d’immenses pans de pivoines.

Alertée par le naturaliste Michel Tarrier, expert pour le Maroc auprès de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), la direction provinciale du Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et de la lutte contre la désertification a été dépêchée (2012) sur les lieux, a ouvert une enquête et des mesures de protection radicale devraient être prises en des délais records.

Comme se plaît à le dire Tarrier, un papillon est le reflet de ce qu’il y a dessous. Et ici, dessous…, il n’y a plus grand-chose.

 

Liste et photos des papillons diurnes du Maroc.

Site de Michel Tarrier

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

A propos Michel Tarrier

Michel Tarrier
Electron libre de l’entomologie française, « cueilleur-chasseur » d’insectes « renouvelables » depuis ma plus tendre enfance, j'ai consacré l’essentiel de ma vie à ma passion et possède à mon actif la découverte de nombreux Coléoptères et Lépidoptères. Eco-entomologiste spécialiste de la Méditerranée occidentale, particulièrement motivé par la conservation des habitats, c'est en 1992 que je me tourne vers le Maroc, terre de contact, montagneuse, méditerranéenne à influences océanique et saharienne, véritable interface entre les faunes paléarctique et africaine, pays le plus favorisé du biome méditerranéen. En collaboration, d'abord et brièvement avec l’Institut Scientifique de Rabat (Université Mohammed V), puis maintenant et durablement avec le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification, j'explore durant plus de vingt années tous les écosystèmes marocains, ayant déjà consacré plus de trois mille jours aux observations de terrain, avec un million de kilomètres de routes et de pistes parcourues, des milliers de photos, la publication d’innombrables articles scientifiques sur les Lépidoptères de ce pays, ainsi que la gestion d'une banque de données et d'une cartographie complète des Lépidoptères de jour, riche de quelques huit mille références vérifiées et actualisées.

Voir aussi

forestiers

Cédraie et forestiers: rien ne va plus!

Face à une transition administrative qui s’éternise et une direction tricéphale, les forestiers du Royaume …

Fnideq: un citoyen sauve un goéland piégé par un sac en plastique

Le fléau des déchets de plastique qui polluent les écosystèmes marins fait des ravages dans …

Un commentaire

  1. Avatar

    mate ART maitenant, tu vas en pr"ndre plein la tete!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.