Les 9 faucons du Maroc

Les faucons sont des oiseaux de proie de petite à moyenne taille (14 à 65 cm). Ils appartiennent à la famille des Falconidés qui comprend aussi d’autres espèces et genres apparentés aux faucons. On trouve des faucons un peu partout dans le monde, sauf en Antarctique. On distingue 9 espèces de faucons au Maroc.

 

Les faucons sont capables de se mouvoir rapidement dans les airs grâce à un corps puissant et à de longues ailes pointues,. Ils disposent à l’instar des autres rapaces, d’un bec crochu, de deux grands yeux bruns, et leurs membres postérieurs sont munis de doigts qualifiés de serres. Leur plumage dorsal est plus foncé que leur plumage ventral.

Les falconidés muent une fois par an, et les immatures de la plupart des espèces disposent de leur plumage adulte après leur première mue annuelle. Les femelles sont plus grandes que les mâles. Ils sont tous carnivores et suivant les espèces, se nourrissent d’oiseaux, de petits mammifères, de reptiles, d’insectes ou de charognes.

La majorité des faucons sont des chasseurs de haut vol. La technique de chasse la plus répandue chez les faucons consiste à repérer une proie alors que le faucon est en vol ou perché en hauteur, et à fondre sur elle à grande vitesse.

Les prédateurs des falconidés ne sont pas nombreux, ce sont principalement des rapaces plus gros, y compris ceux de la même famille, et bien sûr…l’homme. Les mangeurs d’oisillons et d’œufs tels les petits félins et les mangoustes peuvent également en faire partie. Les espèces grégaires se protègent mutuellement d’une manière efficace d’attaque de ce type.

Les falconidés ont un rôle important dans le maintien des populations de petits rongeurs et des passereaux qui peuvent occasionnellement devenir « invasives » pour l’Homme.

Depuis des temps très anciens, certaines espèces de faucons ont été utilisées par l’homme pour ses activités de chasse et de loisir. La fauconnerie est l’art de capturer un gibier dans son milieu naturel à l’aide d’un oiseau de proie affété (dressé). Au Maroc, les seuls Marocains à être autorisés aujourd’hui à exercer la fauconnerie dans le Royaume sont les membres des tribus Kwassems, dans la région des Doukkala.

On peut distinguer 9 espèces de faucons dans notre Pays :

Faucon crécerellette (Falco naumanni),

(عوسق صغير أو عويسق)

Espèce mondialement vulnérable et insectivore, niche localement en colonie, dans le nord du pays, au sud jusque dans le Moyen Atlas et sur les contreforts du Haut Atlas, où elle est migratrice partielle et surtout visiteuse d’été.

Le faucon crécerellette fait preuve d’une grande fidélité dans les liens nuptiaux et fait preuve d’une hargne extrême pour défendre son territoire.

faucons
Faucon crécerellette (PH: Wikipedia)
Faucon Crécerelle,(Falco tinnunculus)

(العوسق )

C’est peut être le rapace le plus commun et le plus répandu du Maroc, en tout cas certainement parmi les espèces résidentes. Les Faucons crécerelles ne construisent pas leur nid eux-mêmes. Ils nichent dans les vieux nids, souvent sur des immeubles. Fait entendre régulièrement sont cri typique de crécerelle.

Les parades nuptiales commencent dès la fin de février jusqu’au mois de mars. Au cours de la parade nuptiale, les Faucons crécerelles s’adonnent à des poursuites aériennes qui peuvent être très bruyantes. Le mâle courtise sa femelle en lui apportant une proie.

faucons
Faucon Crécerelle (Ph: Wikipedia)

Faucon Kobez,(Falco vespertinus)

(لزيق أو عويسق أحمر)

Ce faucon est au Maroc une espèce migratrice rare à accidentelle. C’est un faucon extrêmement polymorphique (changements d’apparence selon l’âge le sexe et la saison).

Le kobez est un patrouilleur infatigable. Il pourchasse les insectes en vol jusqu’au crépuscule en quadrillant méthodiquement son terrain de chasse.

faucons
Faucons Kobez (PH:Wikipedia)

Faucon d’Éléonore, (Falco eleonorae)

(صقر أسحم أو صقر اليونورا)

Rapace d’une envergure de 1 m, environ, à la tonalité sombre. Sa migration printanière tardive le conduit de Madagascar au Maroc et à la région méditerranéenne. Sa caractéristique est de pondre ses œufs très tard dans la saison, de façon à nourrir ses petits de passereaux européens qui entreprennent leur migration d’automne vers le Sud.

Très localisé au Maroc, il se reproduit notamment sur les îlots côtiers déserts et protégés de Mogador, au large d’Essaouira ; on peut ainsi l’observer en bordure de l’oued Ksob, où il chasse souvent les insectes.

faucons
faucon Éléonore (PH: Saad Rih)

Faucon Hobereau,(Falco subbuteo)

(شويهين )

Ce nicheur estivant est présent au Maroc d’avril à octobre. Il est plutôt rare et localisé, limité au nord et au centre du pays, mais est fréquent à commun lors de la migration (surtout en avril-mai et en Aout-Octobre). Occasionnel durant l’hiver. C’est un rapace très discret et très mobile.

On le voit poursuivre les libellules au-dessus des étangs, des étourneaux ou des hirondelles au dortoir qu’il déchiquette souvent en plein vol.

faucons
Faucon hobereau (PH Wikipédia)

Faucon émerillon,  (Falco columbarius)

(اليؤيؤ)

Hivernant peu abondant, de fin aout à avril, essentiellement au nord et au nord ouest du haut atlas, mais occasionnellement ailleurs. Il traque ses proies en volant à faible hauteur. Il reste longtemps à l’affût posé sur un perchoir bas ou une motte de terre.

Cet oiseau construit son nid dans un arbre, un buisson ou dans un trou creusé dans le sol. Il peut aussi utiliser un nid de corbeau ou de corneille, un trou d’arbre ou une cavité de falaise.

faucons
Faucon émerillon mâle (Ph: Wikipedia)

Faucon Lanier, (Falco biarmicus)

(برني أو وكري)

‘Ce faucon principalement sédentaire est répandu mais peu abondant, dans la quasi-totalité des régions du Maroc, plus fréquent dans le sud que dans le nord’.

‘Le lanier vit et chasse en couple. La femelle joue le rôle de rabatteur et débusque les victimes alors que le mâle se tient en retrait, prêt à fondre sur la proie. Cette technique, assez inusitée chez les rapaces, permet au faucon lanier de s’assurer des ressources suffisantes pour sa survie. Il est sédentaire’.

faucons
Faucon lanier (Ph: Wikipedia)

Faucon pèlerin, (Falco Peregrinus)

(الشاهين، يُعرف أحيانا باسم الصقر الجوّال)

‘Le faucon pèlerin peut être vu toute l’année dans toutes les régions du pays. La sous-espèce F.p.brookein niche dans toute la moitié nord du pays et peut être vue toute l’année. F.p.minor se reproduit en petits nombres dans les régions sud et sud-est du pays. Au Maroc c’est les femelles de faucon pèlerin qui sont utilisées pour la fauconnerie.

Le faucon pèlerin est remarquable par ses capacités de vol. ‘En période nuptiale, les deux partenaires se livrent à des jeux aériens : poursuites, piqués vertigineux, loopings, tout à fait spectaculaires. Lors de piqués verticaux de très grande hauteur, sa vitesse peut dépasser 350 km/h.

faucons
Faucons pèlerin (Ph: Wikipedia)

Faucon de barbarie, (Falco pelegrinoides)

(شاهين مغربي)

Cet oiseau peu connu a enfin été un peu étudié durant ces dernières années, mais sa répartition n’est pas encore bien comprise. Apparemment plus rare durant l’hiver, il semble qu’au moins une partie des individus soient migrateurs. ‘Puissant mais très agile en vol, le faucon de Barbarie se livre en chasse à d’étonnants et longs piqués presque verticaux, ailes presque fermées.

Le vol battu s’effectue avec des battements lents, raides et assez peu amples, plus rapides et profonds en chasse. En vol plané, les ailes sont horizontales, main à peine relevée’.

faucons
Faucon de barbarie (Ph: Wikipedia)

 

(Le faucons sacre et dans une moindre mesure le faucon concolor ont été occasionnellement signalés au Maroc, bien qu’ils y restent des accidentels très improbable.)

 

 

Les informations figurant dans cet article ont été recoupées à partir du site oiseaux.net et du livre du GOMAC « les oiseaux du Maroc ».
Remerciement à Karim Rousselon pour son aide pour les noms en arabe.

A propos O.A

O.A
Fondateur d'Ecologie.ma, Oussama Abaouss est un journaliste spécialisé dans le patrimoine naturel du Maroc. Membre du Groupe d’Etudes et de Recherches des Écologistes Sahariens (GERES), et du BMAC (Barbary Macaque Awarness and Conservation), il est également fondateur de "la tribu des écolos".
  • Aicha yous

    Tres beaux

  • Le hor est le faucon sacre, le lanier étant appelé barni ou wakri

    • merci cher Karim, c’est réctifié. et le faucon de barbarie, est t il encore considéré comme sous espèce entière ? Tu pourrais STP aussi nous renseigner sur les nom vernaculaires en darija/amazighe si possible?

    • Sacré pour qui ?

    • faucon sacre. pas sacré 😉

  • Et je pense à la belle  » Faucon de Barbarie » que j’ai eu de bonheur de soigner et, surtout, de voir s’envoler 🙂

  • Merci , je l ignorais.

  • Et le faucon crécelle ?

    • il fait partie de la liste. crecerelle et crecerelette.