Commémoration de la JMZH à Sidi Boughaba

La Direction Régionale des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre la Désertification du Nord-Ouest, en partenariat avec l’Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement Durable (AMCDD) et la Société Protectrice des Animaux et de la Nature (SPANA), ont célébré la Journée Mondiale des Zones Humides, ce 2 février à Sidi Boughaba.

 

À Sidi Boughaba ce 2 février, la société civile célébrait la Journée Mondiale des Zones Humides pour commémorer la signature de la Convention de Ramsar (engagement international pour la préservation et l’utilisation rationnelle des zones humides).

L’événement, organisé par la Direction Régionale des Eaux et Forêts et de la Lutte  Contre la Désertification du Nord-Ouest, en partenariat avec l’Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement Durable (AMCDD) et la Société Protectrice des Animaux et de la Nature (SPANA), a été placé sous le thème « les zones humides pour la préservation des catastrophes naturels ».

La journée s’est articulée autour de plusieurs exposés dont les thématiques sont liées aux zones humides.

S’en est Suivi une présentation de Mme Bouchra Lasri de la direction régionale du HCEFLCD sur la stratégie relative à la protection des zones humides.

Mr BOUCHAFRA Abdsalam, directeur du centre de éducation environnementale de Sidi Boughaba géré par la SPANA, a pris le relai avec un exposé intitulé « Les zones humides pour la prévention des risques de catastrophes ».

Mlle SAGUEM Sara, étudiante en Doctorat à la faculté des sciences de Tétouan a pris le relai avec une communication intitulée « Les Zones humides face aux dangers des espèces invasives ». Mlle Saguem a donné l’exemple de l’invasion des cultures de riz -dans la plaine du Gharb- par les écrevisses à pattes rouges…

Enfin Mr BENRAMEL Mostafa a animé et modéré le débat sur le rôle de la société civile dans la protection des Zones Humides.