Rabat : Oiseaux sauvages et zoonoses émergentes en débat

A la Faculté des Sciences de Rabat se tiendra le 13 et le 14 mars prochains le 1er Symposium International « Oiseaux sauvages et zoonoses émergentes : contribution de l’éco-épidémiologie dans le cadre du concept « une seule santé » »

 

 Ces dix dernières années ont vu un accroissement significatif de la circulation des agents infectieux et des risques de pandémies : expansion mondiale de la grippe aviaire depuis 2003, grippe H1N1 en 2009, pour ne citer que quelques exemples. Ces récentes épidémies mettent en évidence la mondialisation croissante des risques sanitaires ainsi que l’importance de l’interface homme-animal-écosystème dans l’évolution et l’émergence des pathogènes. L’Année internationale de la biodiversité en 2010 a permis d’enrichir cette constatation, qui doit permettre de mieux équilibrer l’interprétation de ces émergences entre causes et conséquences de certaines activités humaines dans les écosystèmes, et aider à la prise de décisions cohérentes dans des champs sectoriels variés.

 

Durant deux jours, la Faculté des Sciences de Rabat, va abriter des conférences, des tables rondes et des ateliers qui réuniront des chercheurs, des doctorants, des décideurs, des gestionnaires de terrain et des acteurs socio-économiques intéressés par les oiseaux sauvages et les zoonoses émergentes.

Le 1er Symposium International « Oiseaux sauvages et zoonoses émergentes : contribution de l’éco-épidémiologie dans le cadre du concept « une seule santé » va accueillir des jeunes chercheurs, des experts, des enseignants pour venir communiquer leurs résultats de recherche en relation avec la thématique et de mettre des solutions à la disposition des gestionnaires.

Laisser un commentaire