Découverte au Maroc, d’un fossile de 520 millions d’années

Des chercheurs ont récemment découvert au Maroc un fossile datant d’il y a 520 millions d’années. Il est à ce jour, le plus ancien de son espèce. Une autre découverte « marocaine » très importante pour le monde scientifique.

 

 Un fossile vieux de 520 millions d’années a été découvert dans les montagnes de l’Atlas au Maroc, rapporte le site anglais Mother Nature Network. En effet, la créature a vécu sur le supercontinent appelé Gondwana, au cours de l’explosion cambrienne.

Apparentée aux étoiles et aux oursins, l’animal en forme de cigare, mesure 4 cm de long.

« Il est capable de dilater et de contracter sa forme, pouvant ainsi être court et gros ou mince et long », a expliqué au site LiveScience Andrew Smith, paléontologue au Musée d’histoire naturelle de Londres, un des chercheurs à la base de cette découverte.

Helcocystis-moroccoensis
(Illustration: Andrew Smith)

Helicocystis moroccoensis

Baptisé Helicocystis moroccoensis, le fossile nouvellement découvert appartient à la famille des animaux marins connus sous le nom des échinodermes, les seuls sur la planète qui présentent une symétrie générale pentaradiée. Toutes ces « caractéristiques font de cet animal l’échinoderme le plus ancien jamais trouvé », indique M. Smith.

Le groupe de scientifiques a trouvé plusieurs spécimens de l’Helicocystis moroccoensis, en fouillant dans les montagnes de l’Atlas marocain en 2012. Avant de communiquer à ce sujet, ils ont pris le temps de les étudier. D’après M. Smith, les chercheurs disent qu’il s’agit d’un animal transitoire qui pourrait aider à expliquer le développement du plan corporel des premiers échinodermes.

La découverte de ce fossile est une grande richesse pour le monde scientifique. Surtout qu’après la disparition de plus de 13 000 espèces de cet animal, seuls 7000 vivent actuellement.

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

Tanzanie

Tourisme et développement durable : la Tanzanie veut s’inspirer du Maroc

La Tanzanie et le Maroc ont fait part mardi à Rabat de leur volonté de …

atheris

Expédition Atheris 2018: le meilleur en photos

Nous les avions découvert l’année dernière quand Abdellah Bouazza nous rapportait son observation de chat …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.