Vautour fauve / Gyps fulvus -Nicheur occasionnel, Migrateur de passage-

ElJadida: l’histoire du sauvetage d’un vautour fauve

ElJadida: l’histoire du sauvetage d’un vautour fauve, fruit d’une collaboration exemplaire entre acteurs concernés.

 

Aujourd’hui c’est la journée internationale de sensibilisation aux vautours. Une autre occasion pour nous arrêter devant la majesté de ces grands rapaces, et de souligner encore une fois le rôle incontournable de nettoyeurs qu’ils jouent ainsi que la nécessité et responsabilité partagée que nous avons tous (société civile, autorités, médias, scientifiques…) d’œuvrer pour leur conservation.

Nous avons par le passé publié un article à propos d’un cas de « chasse » illégale de vautour, nous avons également relayé un article où il était question de maltraitance voire de massacre d’individus de vautours fauve par pure ignorance, parce que perçus à tord comme une menace qui pèse sur le bétail et animaux domestiques.

Rappelons que le vautour fauve a probablement disparu en tant qu’oiseau nicheur. Ses effectifs ont considérablement chuté durant le siècle dernier pour cause de persécutions et d’empoisonnements. Les survivants continuent à transiter deux fois par an par le Maroc en venant d’Europe de France et d’Espagne a destination d’Afrique subsaharienne.

Fidèles a notre démarche de dénoncer quand il faut mais aussi de louer les bons efforts et les bonnes initiatives, nous sommes ravis de vous rapporter en ce jour symbolique une histoire, vraie et vécue, telle que publiée par le site d’Eljadida24.

Pas plus tard que mercredi dernier, un habitant du Douar Ghoumarat dans la région de Ouled Frij a trouvé dans un champ de culture un vautour fauve amputé, probablement, par un piège à renard. L’oiseau très affaibli était encore vivant. L’homme a eu une réaction très louable. Il prit l’oiseau « sous son aile », et lui donna une bonne quantité de viande pour le nourrir. Réalisant que le vautour appartenait à une espèce rare et peu commune dans la région, Il entreprit de contacter les autorités locales afin de les notifier de cette trouvaille.

Les autorités locales ont aussi joué un rôle remarquable puisqu’ils se sont chargés de remettre le vautour aux membres de l’antenne locale de la SPANA en attendant que les agents des eaux et forets prennent le relais.

Le vautour fauve après moult soins et traitements, prendra sa retraite dans un des jardins zoologiques du royaume.

Dans le meilleur des mondes, le happy end aurait sûrement pris la forme d’une remise en liberté, mais l’handicape du vautour restreint la faisabilité de pareille solution. D’ailleurs qui sait ? Avec une bonne prothèse on fait des miracles en ces temps qui courent…  🙂

En tous cas, tout les intervenants dans cette histoire ont fait un excellent travail, et ont montré une exemplarité rare et très louable. Aussi bien le citoyen qui a montré une fabuleuse compassion, que les autorités locales qui ont pris l’affaire au sérieux… chapeau messieurs ! Et bonne Journée internationale de sensibilisation aux vautours à tous !

Ph: Eljadida24.com
Ph: Eljadida24.com
Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

A propos O.A

O.A
Founder of Ecologie.ma, Oussama Abaouss is a journalist specialized in the Natural Heritage of Morocco, a teacher of Environmental and Scientific Journalism at ILCS in Rabat, founder of the "tribe of Moroccan ecologists" and a member of the Moroccan Ornithological Group.

Voir aussi

Hyène rayée

Région de l’oriental: un chasseur tue une hyène rayée (vidéo)

La semaine dernière du côté les massifs du Béni-Snassen, lors d’une battue de sanglier, un …

La diversité génétique: un défi à relever pour une Conservation réussie des antilopes

Au Jardin Zoologique National, une nouvelle conférence sur la thématique de la Conservation des antilopes …

Un commentaire

  1. Avatar

    Une nuit y a deux je l'ai trouvé proche de mon rucher a lakouassem l'endroit meme de la découverte,d'ailleurs c'est le gardien de mon rucher qu'il l'a trouvé avec un pied coupé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.