Larache: Observation d’ Ibis chauve

 

 Larache: Imad Yassine, un ornithologue amateur a rapporté hier matin une observation d’Ibis chauve dans la région. L’ornithologue a pu prendre quelques photos des oiseaux observés.

 » A quelque mètres de ma maison (à Larache), j’ai observé deux grands oiseaux près d’un groupe d’Hérons garde-bœufs. Au début, je croyais qu’ils étaient des dindes domestiques. je me suis rapprorochée un peu et j’aitais surpris par la presence de deux ibis chauves. Est-ce que Larache fait partie de son aire de répartition?  » avait posté Imad sur un groupe facebook dédié à ornithologie.

Selon les avis des spécialistes, ces ibis chauves pourraient provenir de deux endroits possibles :

-Soit il s’agit d’ibis venus de colonies marocaines ( Tamri et/ou Parc National de Souss-Massa) et qui seraient en phase d’erratisme (a noter qu’à cette période, les oiseaux devraient habituellement être près de leurs colonies).

-Il s’agirait d’une première depuis longtemps: des Ibis venus d’Espagne. Le pays a fait plusieurs de lâchers d’Ibis chauve afin de réintroduire l’oiseau. Une petite colonie d’ibis s’est depuis établie entre Tarifa et Cadix.

Ibis chauve de Souss Massa: Un record de reproduction en 2014

Tous les paramètres de reproduction de l’année 2014 (nombres de couples reproducteurs, poussins à part entière, la survie des poussins, productivité) ont légèrement augmenté par rapport à la saison de reproduction de 2013 et avec les saisons précédentes. Au cours de 2014, un nombre record de 115 couples reproducteurs a été enregistré. Ces couples ont produit 192 poussins (la productivité = 1,6 poussin / paire). La taille de la population dans la région Souss-Massa a été estimée à 512 ibis à la fin de la saison de reproduction de 2014. Il convient de noter que, malgré une productivité annuelle de 100 poussins, la taille de la population dans le parc national de Souss-Massa et à Tamri n’a pas connu une augmentation significative en raison de la dispersion postnuptiale qui touche une partie de la population.Ceci est confirmé par les observations de groupe d’Ibis chauve en dehors du territoire du PN de Souss-Massa et de Tamri, en particulier à Imessouane à Sidi Kaouki, et au nord de Tamri. Il devient donc nécessaire de surveiller les mouvements de dispersion, par le moyen d’opérations de baguage et de télémétrie par satellite, pour localiser les différents sites utilisés par ces oiseaux.
  • On peut les voir le matin sur la route à Tamri.