M’diq: un pêcheur relâche une tortue verte (vidéo)

C’est une autre vidéo envoyé par un pêcheur à Youness Baghdidi. Cette fois, c’est un pêcheur de M’diq qui relâche une tortue verte de ses filets. Chapeau!

Plutôt carnivore lorsqu’elle est jeune, la tortue verte devient herbivore à l’âge adulte. Elle broute alors les prairies sous-marines. Les adultes parcourent de très longues distances entre les herbiers où elles se nourrissent et la zone de nidification. Les adultes qui ont atteint leur maturité sexuelle s’accouplent près des plages. Un seul accouplement permettra de féconder toutes les pontes de la saison (jusqu’à 6 pontes). Les femelles gagnent les plages la nuit pour creuser leur nid. Elles choisissent généralement des lieux calmes, sans lumière et bordés de végétation. Chaque nid contient une centaine d’œufs entourés d’une membrane souple, de la taille d’une balle de golf. La femelle rebouche son nid avant de regagner la mer jusqu’à la prochaine ponte environ 15 jours plus tard. La durée d’incubation des œufs varie selon la température de 45 à 70 jours. La tortue verte est menacée d’extinction La tortue verte est la seule tortue marine qui ne vient pas seulement sur les plages pour pondre mais également pour se réchauffer au soleil. Parmi toutes les espèces de tortues marines, la tortue verte est celle qui est le plus exploité. Les œufs sont consommés par certaines populations côtières et l’animal adulte est capturé pour ses écailles, sa chair, sa peau. Menacée d’extinction comme toutes les tortues marines, elle est protégée au niveau international.

 

A propos Redaction