Nfifekh

Mohammedia: Catastrophe écologique à l’Oued Nfifekh

Une triste surprise attend les estivants de la plage « Sablette » à Mohammedia ce matin. L’Oued Nfifekh dont l’embouchure est localisée au niveau de la plage, a ramené des milliers de poissons morts, et autant qui s’accrochent encore à la vie.

Selon nos sources sur place, les agents de la police de l’environnement auraient fait le déplacement pour débuter une enquête afin de connaitre les responsables de cette catastrophe écologique qui nous rappelle celle survenue à l’Oued Moulouya il y’a quelques années déjà.

Les membres de la police de l’environnement auraient pris des échantillons d’eau et de poisson en vue de les analyser.

Des habitants de la plage parlent d’une première depuis plus de quarante ans…

Vu que les eaux de l’Oued ne montrent pas de traces de pollution, il n’est pas exclut que la raison de ce gâchis soudain soit un déversement de matière organique, dont la décomposition auraient asphyxié l’Oued.

Il est vrai que les eaux de l’Oued ne se déversent dans l’océan qu’en hiver, mais la piste d’une stagnation qui aurait en trainé cette catastrophe écologique n’est pas très crédible vu qu’aucun cas pareil n’a été signalé, y compris pendant les années de sécheresse.

Le fait que plusieurs structures rejettent leurs déchets directement dans l’Oued en amont de la plage, peut constituer un autre indice pour comprendre le gâchis d’aujourd’hui…

Cette affaire est une autre épreuve pour notre police de l’environnement qui jusqu’à lors a démontré son utilité et son efficacité.

En attendant, des milliers de poissons, mulets, petites soles, petits loups, anguilles et autres espèces font les frais de la destruction de cet écosystème.

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

A propos O.A

O.A
Founder of Ecologie.ma, Oussama Abaouss is a journalist specialized in the Natural Heritage of Morocco, a teacher of Environmental and Scientific Journalism at ILCS in Rabat, founder of the "tribe of Moroccan ecologists" and a member of the Moroccan Ornithological Group.

Voir aussi

baleines rares

Une des baleines les plus rares au monde s’échoue au Maroc

Depuis plusieurs mois, des dizaines d’échouages de tortues et de mammifères marins sont régulièrement signalés …

Nouvelle-Zélande : des centaines de globicéphales échoués

De nouvelles baleines se sont échouées en Nouvelle-Zélande ce samedi. « Malgré les efforts déployés par tous pour …

11 commentaires

  1. Peut être dû à la pêche à l’explosif ,qui envoie une puissante onde de choc et ainsi tue les poissons.

  2. Malheureusement l'écologie est le cadet des soucis des gouvernements et ce partout dans le monde. Quelle tristesse. Agir a son échelle et continuer de dénoncer / sensibiliser sont les seuls moyens

  3. C est toujours desolant et regrettable…pourquoi tant de residences voir immeubles ( même sur la falaise de pont blondin et la vigie aux sablettes par exemple) qui deversent leurs eaux usagées directement dans la mer et pas a des km juste devant ou sur les rochers selon les marées…c est degeulasse!!!honteux…aucun respect pour la nature aucun respect pour nos jeunes….mais un profond amour demesuré pour la rentabilité et l immobilier a tous prix……il est temps de se servir des erreurs de nos pays voisins et ne pas faire les mêmes âneries….le littoral marocain est déjà tres tres abimes….c est super de faire nettoyer les plages…de sensibiliser la population a garder leurs plages ( et campagne aussi je l espere) propres je trouve ça genial…et a côte de cela les egouts se deversent sans scrupule directement dans l ocean tout pres du bord ..là même oú nous enfants se baignent…incroyable lez permis de construire…les permis d assainissement ….des combines et des combines……j espere que ce ne sera pas trop grave cette fois…reveillez vous et essayer d agir…..un appel sincère a tous ceux et celles qui ont les moyens et quelques pouvoirs pour faire bouger les choses de façon positive et efficace…..merci a tous et toutes qui essayent et qui n y arrivent pas toujours…..peace and love

    • je te rejoins pour la défense de notre écosystème qui est sans cesse malmené.

    • Oui, effectivement, cette zone qui connaît une explosion de projets residentiels à bel et bien besoin d’ une step pour traiter les eaux usées déversées par les ménages dans le réseau, et qui doivent être interceptées et traiter avant d’ être déverser dans les cours d’ eau : oued ou mer.

      Même chose doit y avoir dans tous les projets d’ habitation à Mohammedia: Mansouri, zenata la nouvelle, mimosa, la falaise, et le couloir vers bouznika.

      Anticiper messieurs notre sort et l’ avenir des générations futures…

  4. malheureusement il n ‘ y a que les étrangers qui réagissent et veulent changer les choses ils sont ou nos responsables ????????????? réveillez vous vous êtes une HONTE et vous ne faites jamais rien pour notre chère patrie

  5. Bonjour à tous,

    J’ai eu l’occasion e visiter la cote atlantique marocaine et en passant par SAFI j’étais surpris de voir le déversement d’un liquide jaunâtre sortant d’un grand conduit provenant de l’usine appartenant à L’OCP .Connaissant les activités de ce groupe industriel ,je suis persuadé que ce liquide est loin d'être benifique à la flore , ou nourrissant pour vie maritime .Quelqu’un pourrait m’informer si ce rejet est bien contrôlé ? , par quelle autorité ? y a t il une réglementation ? y a t il des mesures journalière : PH ,taux de Soufre , etc ?Quel garde fou sur qui le citoyen peut compter afin de lui garantir que le poisson qu’il mange est saint ? Je suis inquiet ? Merci

  6. je pense plus au rejet du domaine thalvin qui déverse tout les déchet du domaine viticole ds la rivière qui se déverse elle même l oued nfifikh puis dans la mers. en période sèche cela crée un limon noir et viseuse mai qd viens la pluie cela devient un courant saumâtre avec une odeur puante.cette eau rend malade et tue le bétail des personne de ce douar malheureusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.