Le rat rayé de barbarie

Le rat rayé de barbarie (lemniscomys barbarus), petit mammifère endémique du Maghreb vivait en abondance dans les campagnes avant de se raréfier. Il est très craintif et beaucoup plus farouche que les autres espèces de rats.

 

 De petite taille (8 à 12 cm) le rat rayé est très discret. Ses rayes claires et foncées sur le dos lui permettent de très bien se camoufler entre les tiges d’herbes.  

Les rats rayés sont extrêmement rapides. Ils mangent des petits insectes et semblent aussi s’accommoder de graines et de petits fruits qu’ils arrivent à dénicher. Certains zoologues le cataloguent comme animal nocturne

Les mâles atteignent la maturité sexuelle à l’âge de 10 semaines, les femelles quelques fois plusieurs mois plus tard. Après une gestation de 21 jours, il y a la naissance d’environ cinq petits, qui sont aveugles et sans poils.

Craignant le rat noir, le rat rayé a toujours laissé une bonne distance entre lui est les humains, évitant de cette manière de figurer dans le tableau des nuisibles. Bien que de plus en plus rare dans ses habitats, ce petit mammifère n’est pas classé par l’UICN ni par la CMS.

Extrêmement rapide, le rat rayé est néanmoins en bas de l’échelle alimentaire. Il est souvent la proie d’un bon nombre de petits prédateurs (renard, reptiles, grands rapaces nocturnes…).

Depuis quelques années, les individus de rat rayé sont élevés en captivité dans certains pays européens, pour l’originalité de leur pelage. Le rat rayé de barbarie peut atteindre l’âge de 3 à 4.5 ans en captivité tandis que dans la nature son espérance de vie excède rarement 6 mois.