Le ratel au Maroc persécuté par les apiculteurs (Étude)

 

Le ratel est bel est bien présent dans les écosystèmes marocains. L’animal qui est connu pour son instinct de survie et sa résistance aux prédateurs féroces est complètement à la merci de l’Homme. Une publication scientifique parut en mars, confirme que le ratel vit au Maroc les mêmes menaces qu’il subit dans toute son aire de répartition.

 

Le ratel existe encore au Maroc, il n y a aucun doute la dessus. Pris en photo par les pièges photographiques de BIOME dans la région d’Aousserd, l’animal a bien avant ça été pris en vidéo par nos camarades de l’équipe d’amouddou de Faouzivion :

Le ratel, animal connu pour son instinct de survie et sa résistance aux prédateurs féroces est complètement à la merci quand il s’agit de l’Homme. Une publication scientifique parut en mars dernier, confirme que le ratel vit au Maroc les mêmes menaces qu’il subit dans toute son aire de répartition.

L’étude annonce la découverte d’une zone importante pour l’espèce dans la région de Guelmim cette fois. Les auteurs suspectent l’existence d’une grande densité de la population de ratels qui s’y trouvent. L’étude annonce également la découverte de cas de persécution humaine par des apiculteurs locaux sur l’animal.

 
Sidi Imad Cherkaoui, un des auteurs de la publication « Recent records of the elusive Ratel Mellivora capensis (Schreber,1776) in Morocco and case of human persecution » explique à Ecologie.ma que le Ratel est une relique tropicale qui vit dans notre pays.Autrement dit, il existe sous nos cieux depuis que le désert était une forêt tropicale.

« C’est un petit carnivore, très timide et d’activité nocturne et qui évite le voisinage de l’Homme. Toutefois sont appétit acharné pour le miel le conduit sporadiquement à s’attaquer aux ruches domestiques d’où les raisons de sa persécution par les populations humaines. Mais il est tout aussi doué dans la recherche des ruches naturelles » précise Imad Cherkaoui, avant de souligner que le ratel est complètement inoffensif pour l’Homme et lui serait même très utile car il se nourrit de plusieurs animaux venimeux tels que les serpents et les scorpions dont il est friand.

« Dans les écosystèmes arides et désertiques où plusieurs prédateurs sont disparus à cause de l’Homme, il jouerait sans doute un rôle extrêmement important pour le maintien de l’équilibre écologique très fragile » explique le scientifique. « La protection de ce bel animal revêt donc une importance capitale pour la bonne santé de l’environnement local et je pense qu’un programme de sensibilisation auprès des apiculteurs et d’autres membres de la population locale est très urgent pour ralentir le déclin du Ratel au Maroc et dans toute la région Méditerranéenne » conclue-t-il.

Le ratel un animal très intelligent. la preuve dans la vidéo ci après:

 

 

A propos O.A

O.A

Fondateur d’Ecologie.ma, Oussama Abaouss est un journaliste spécialisé dans le patrimoine naturel du Maroc. Membre du Groupe d’Etudes et de Recherches des Écologistes Sahariens (GERES), et du GOMAC (Groupe Ornithologique du Maroc), il est également fondateur de « la tribu des écolos du Maroc ».