Observation de rorquals dans le détroit (Photos)

En méditerranée le détroit de Gibraltar est une sorte de porte vers l’Atlantique. Certaines espèces de mammifères marins la franchissent dans un sens ou dans l’autre selon les dynamiques de migration des espèces en question. Ces photos publiés sur la page facebook Dolphin Adventure ont été prises il y a quelques jours, en scènes plusieurs rorquals  communs qui poursuivent tranquillement leur migration à quelques jets de pierre de la côte marocaine.

 

Images: Rocio Espada

Le rorqual commun est le seul mysticète sédentaire en Méditerranée. On le reconnaît facilement à sa taille, à la puissance de ses souffles et à la pigmentation dissymétrique de sa tête : mâchoire inférieure droite blanche ou gris claire et mâchoire inférieure gauche gris foncé. Ce balénoptère de grande taille dépasse 20 mètres de longueur à l’âge adulte et certaines femelles pourraient atteindre 25 mètres en Méditerranée.

Une étude génétique a révélé des différences significatives entre les rorquals communs de Méditerranée et un échantillon de spécimens de l’Atlantique nord : il est pratiquement établi que les rorquals communs de Méditerranée forment une population séparée de celle de l’Atlantique.

Un des problèmes majeurs pour la protection de cette espèce est l’incidence des collisions avec les navires, en particulier les navires rapides. On estime que plus de 10 rorquals meurent chaque année des suites d’un tel accident; d’autres sont blessés.

Source: www.cetaces.org