Sebkhat Imlili et Mejat Fouarate enfin classées zones RAMSAR

En marge de la commémoration de la journée mondiale des zones humides, le Haut-Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification a remis les certificats de classification sur la liste des zones humides d’importance internationale de Merja de Fouwarate à la Municipalité de Kénitra et celui de Sebkhat Imlili au Conseil Provincial de Dakhla.

 

  Ça fait plusieurs années que les écologistes marocains demandent le classement de la sebkha d’Imlili et de Merjat Fouarate. Aujourd’hui c’est enfin chose faite! en marge de la commémoration à Sidi Boughaba de la journée mondiale des zones humides, le Dr.Abdeladim LHAFI Haut-Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification a remis les certificats de classification sur la liste des zones humides d’importance internationale de Merja de Fouwarate à la Municipalité de Kénitra et celui de Sebkhat Imlili au Conseil Provincial de Dakhla.

L’autre objectif de cette journée, à laquelle ont participé les Départements Ministériels concernés, les Organisations Internationales, les ONG actives dans le domaine de la biodiversité et des enseignants chercheurs, a été de communiquer sur la stratégie nationale et le plan d’action des zones humides 2015-2024, et d’installer un débat avec les différentes parties prenantes sur la conservation et la valorisation des services écosystémiques rendus par les zones humides.

Placée cette année sous le thème « les zones humides pour un avenir urbain durable » la journée souligne également le rôle essentiel des zones humides en faveur d’une urbanisation durable, et met en avant la nécessaire conciliation possible entre aménagement urbain et valorisation de ces espaces qui jouent un rôle structurant dans la formation et l’organisation des territoires. La stratégie du Haut-Commissariat Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification 2015-2024 s’inscrit parfaitement dans cette démarche.

L’évènement a été ponctué par la signature de cinq conventions de partenariats qui, dans l’ensemble, visent à valoriser les zones humides et offrir des espaces de transition douce entre ville et espaces naturels.  

  • Convention 1 : pour l’aménagement du site de sidi Boughaba dans le cadre du plan stratégique de développement intégré et durable de la Province de Kenitra ;
  • Convention 2 : pour l’aménagement du site de Merja Zerga dans le cadre du plan stratégique de développement intégré et durable de la Province de Kenitra ;
  • Convention 3 : Déclaration d’intention pour le renforcement du partenariat et la mobilisation des ressources financières et humaines pour la préservation et le développement du site Ramsar de Fouwarate sur une base consensuelle ;
  • Convention 4 : Réintroduction de l’Alose dans l’Oued Sebou ;
  • Convention 5 : Mémorandum d’Accord avec le WWF pour la conception et la mise en œuvre, conjointement, de projets et d’initiatives dans le domaine de la conservation et la gestion durable de la biodiversité au Maroc.

Le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification avait inscrit 20 sites RAMSAR dans le cadre de la stratégie 2005-2014 et inscrira 30 sites supplémentaires dans la stratégie 2015-2024.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.