Maroc en 2017: 100 fois moins de forêts incendiées qu’en Espagne (infographies)

Au 30 septembre, le bilan total des incendies de forêts au Maroc est très positifs. Nous vous avons concoctés quelques infographies (survoler les graphiques pour afficher les chiffres). 325 incendies de forêts ont été déclarés au niveau national: 544 ha de formations arborées, 702 ha d’essences secondaires et 810 ha de tapis herbacé et d’Alfa. A quelque 2056 ha de domaine forestier brûlé nous sommes loin des 213 986 ha brûlés en Espagne pour la même période. 100 fois moins!

 

Loading...

Loading…

le programme d’action de prévention et de lutte contre les incendies de forêts qui a été mis en œuvre au titre de cette année 2017, s’articule autour des trois composantes suivantes :

  •  le renforcement de la prévention à travers la sensibilisation et la réalisation des travaux d’équipement et de traitement des forêts. La sensibilisation du grand public aux risques et impacts des incendies de forêts, à travers tous les supports médiatiques, est une action importante lorsqu’on sait que la quasi-totalité des points de feux, résultent de l’action de l’homme, soit par imprudence, soit intentionnellement. Il faut signaler à ce titre que 99% des incendies sont d’origine humaine ;
  •  la détection, la cartographie de prévision du risque, le préposionnement des équipes, l’alerte précoce par la mise en place d’un réseau de guetteurs et de patrouilles au niveau des zones sensibles ;
  • l’opérationnalisation du dispositif d’intervention terrestre et aérienne contre les feux de forêts.

La stratégie d’intervention repose sur un système, gradué à trois niveaux d’intervention:

  • Le premier niveau repose sur une gestion rapide, et une prise en charge du départ de feux par les services du Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification, moyennant des véhicules de premières interventions (V.P.I) et les éléments de la Protection Civile.
  • Le deuxième niveau est ensuite renforcé, en cas de besoin, par le recours aux avions bombardiers (Canadairs) d’une capacité de 6 tonnes des Forces Royales Air et aussi par la mobilisation des équipes au sol des Forces Auxiliaires.
  • Si le feu est d’importance plus grave, il est procédé ensuite à la mobilisation des Forces Armées Royales et des avions de la Gendarmerie Royale pour circonscrire le feu, protéger les populations, les biens et les équipements sensibles.