Béni Mellal : saisie de bois issu de la coupe illégale de cèdre

 

Des agents de la direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification de Béni Mellal, ont procédé récemment à la saisie de quantités de bois de cèdre auprès de trafiquants qui sévissaient dans les forêts de la région d’Aghbala centre (Béni Mellal).

 

Un communiqué du haut commissariat aux eaux et forêts et de la lutte contre la désertification a indiqué lundi, que dans le cadre de la mission qu’effectuent les auxiliaires du haut commissariat en vue de la préservation du patrimoine forestier, la direction régionale avait entrepris de mettre en place une embuscade afin d’appréhender des éléments signalés comme transportant du bois de cèdre coupé illégalement, en vue de le revendre aux menuiseries du centre d’Aghbala.

Le communiqué précise que les agents du haut commissariat ont surpris les délinquants au moment où ils s’apprêtaient de charger le butin, au niveau d’une piste forestière. L’opération à donné lieu à une saisie de plus d’une vingtaine de montures chargées de madriers. Les trafiquants n’ont pas hésité à attaquer les éléments du HCEFLCD à coup de jets de pierres.

Les jets de pierres ont blessé trois agents de la patrouille, donnant lieu à des évacuations vers le centre hospitalier d’Aghbala afin que leurs soient prodigués les soins nécessaires. Les agents blessés ont reçu des certificats médicaux leur donnant droit à entre 20 à 30 jours d’incapacité de travail.

Suite à l’identification de l’un des délinquants par un agent, une plainte a été déposée à la gendarmerie d’Aghbala. Le secrétariat général de la gendarmerie de Kasba Tadla a ordonné l’arrestation et la mise en garde à vue du suspect en question.

Il a été précisé que le dossier était à présent entre les mains de la justice pour être traité selon les lois et procédures en vigueur.

 

Traduction Ecologie.ma
Article source: www.medi1tv.com

cedre1

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

Trafic des espèces: une formation pour les magistrats du ministère de la Justice

Les 18 et 19 avril 2019 à Tanger le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et …

Les autorités espagnoles découvrent un pangolin dans les affaires d’une passagère « en provenance de Casablanca »

La garde civile espagnole a arrêté une femme qui transportait quatre porcs-épics et un pangolin …

2 commentaires

  1. Avatar

    J'espère que ces trafiquants puissent purger de longues peines d'emprisonnement, ça donnera un exemple aux autres énergumènes qui tuent nos arbres

  2. Avatar

    Il faut s'assurer que ces trafiquants n'arrivent pas à se faire élire dans les communes, car ils finiraient par ordonner l'abattage des arbres pour allergies 😀 L'abattage des arbres doit être assorti de fortes amendes et de peine d'emprisonnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.