Amskroud

Amskroud: prés de 1000 hectares d’arganiers et de Thuyas partis en fumée

« Le sinistre qui s’est déclaré samedi (10/08/2013) dans la forêt* d’Amskroud a eu raison d’une partie de l’arganeraie du Souss, formation végétale vestige unique au monde. A la suite de cet incendie d’une rare violence, des centaines* d’hectares d’essences rares sont partis en fumée dans les environs d’Amskroud, une localité des contreforts de l’Anti-Atlas dans la région d’Agadir-Inezgane.

On ne déplore toutefois pas de victimes à la suite du sinistre qui s’est déclaré du fait de conditions climatiques extrêmes – la  région a été sous canicule la semaine dernière-, dans la forêt locale d’arganiers et de thuya, des essences réputées irremplaçables dans les conditions de sol et de climat particulièrement défavorables qui caractérisent la région.

Semi-désertique, ce climat fait du couvert forestier d’Amskroud l’un des plus vulnérables du Souss. Selon les déclarations de responsables de la délégation régionale du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, le feu dont la cause n’a toujours pas été déterminée a pris dans des lieux montagneux d’accès difficile, ce qui a eu pour conséquence de retarder l’information qui en a été faite aux pompiers. Quand ils ont pu se rendre sur les lieux du sinistre, ce dernier,  favorisé par des niveaux de température caniculaires et des vents forts, était déjà incontrôlable.(…)

Plus que celui qui a dernièrement ravagé une partie du couvert forestier dans le nord du pays –région du Rif-, l’incendie des montagnes du Souss met à nu les failles du dispositif mis en place par le Haut-Commissariat afin de lutter contre les feux de forêts. Pour les stratèges de l’organisme, l’un des atouts de cette stratégie est une lecture anticipée des risques potentiels véhiculés par les conditions ambiantes – climatiques, notamment- et, par l’affectation ponctuelle des troupes et des matériels nécessaires.

La survenue, à quelques jours d’intervalle, de deux incendies, l’un à l’extrême nord du pays et l’autre en son centre, a montré la limite de cette vision.  » (aujourdhui.ma)

« Le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, a annoncé, samedi à Agadir, la fin imminente des opérations d’extinction de l’énorme incendie qui s’est déclaré, depuis une semaine, dans la forêt d’Amskroud (50 km à l’est d’Agadir) et qui a ravagé plus de 960 hectares de forêt, composés majoritairement de thuya, d’argan et d’oléastre.

«On peut dire maintenant que l’on est venu à bout de cet incendie, que l’on a maîtrisé les derniers foyers de braises et que l’opération d’extinction est terminée», a déclaré M. Laenser à la presse au terme d’une séance de travail avec les différents corps concernés par cette opération.

Le ministre a toutefois mis l’accent sur l’impératif de rester vigilant. Il a particulièrement loué les efforts gigantesques déployés, malgré la difficulté des reliefs, par les différentes équipes d’intervention de la Protection civile, des Forces auxiliaires, des autorités locales, des FAR, de la Gendarmerie royale et de la population pour lutter contre ce sinistre. Il a aussi salué la coopération maroco-espagnole dans ce domaine pour avoir «permis de venir à bout de cet incendie en si peu de temps, car la maîtrise d’un incendie aussi gigantesque au bout d’une semaine reste un exploit important».

M. Laenser a rappelé la teneur de l’entretien téléphonique entre S.M. le Roi Mohammed VI et le Roi Juan Carlos 1er au cours duquel le Souverain a exprimé ses vifs remerciements et la gratitude du Royaume pour le soutien apporté par le gouvernement espagnol dans l’action de maitrise de l’incendie. Après s’être félicité de la réactivité immédiate de la partie espagnole ayant pris part aux opérations d’extinction et de la disponibilité du ministre ibérique de l’Intérieur, M. Laenser a expliqué que «cette opération, loin d’être un fait ordinaire, s’inscrit dans le cadre de relations bien plus profondes» entre Rabat et Madrid. Le ministre a également souligné que S.M. le Roi suivait étroitement les développements concernant cet incendie, mettant l’accent sur le souci du Souverain de veiller à ce que toutes les mesures nécessaires soient prises pour la préservation des biens et des personnes.

Dans une déclaration à la MAP, Fouad Assali, chef du service de la protection des forêts au Haut Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, a assuré que les différentes équipes d’intervention ont réussi à maîtriser l’incendie d’Amskroud à hauteur de 97 à 98%. Il a indiqué que l’intervention terrestre a été appuyée par l’entrée en action de sept avions marocains (trois Canadairs et quatre Turbo Trush) et de deux Canadairs espagnols ayant atterri, il y a trois jours, à la base aérienne annexe d’Inezgane, tout en se félicitant de la «très bonne coordination et de l’échange d’informations entre les équipages des avions marocains et de leurs homologues ibériques». La forêt d’Amskroud a connu, en septembre 2011, un incendie similaire ayant parcouru près de 180 ha de couvert végétal. Selon des statistiques du Haut Commissariat, 484 incendies ont endommagé, en 2012, près de 6 700 ha, notamment dans le Rif (45%) et l’Oriental, dont 90% causés par l’action de l’Homme. » (Map)

Photos: Ecologie.ma (Autoroute d’Agadir à proximité d’Amskroud le 11 Août 2013)

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

Hyène rayée

Région de l’oriental: un chasseur tue une hyène rayée (vidéo)

La semaine dernière du côté les massifs du Béni-Snassen, lors d’une battue de sanglier, un …

La diversité génétique: un défi à relever pour une Conservation réussie des antilopes

Au Jardin Zoologique National, une nouvelle conférence sur la thématique de la Conservation des antilopes …

Un commentaire

  1. Avatar

    annus horribilis pour la faune et la flore. J'ai entendu dire que c'etait un ado qui avait tout declenché en essayant d'enfumer une ruche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.