Amhaouch

Ifrane: libération de chardonnerets après une saisie

A l’aide d’une technique bien rodée, les braconniers étaient en train de capturer des chardonnerets. Appelés « Stila ou Mouknin » l’espèce est très recherchées par certains « collectionneurs » alors que leur capture et/ou possession est strictement interdite au Maroc. Les braconniers ont pris la fuite, dès qu’ ils ont vu arriver le véhicule des forestiers, abandonnant leur matériel et des dizaines de chardonnerets élégants captifs. Pour le plaisir de vos yeux, ci-bas la vidéo de la libération des plus beaux chardonnerets du monde: ceux qui volent librement dans le ciel

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

Trafic des espèces: une formation pour les magistrats du ministère de la Justice

Les 18 et 19 avril 2019 à Tanger le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et …

Les autorités espagnoles découvrent un pangolin dans les affaires d’une passagère « en provenance de Casablanca »

La garde civile espagnole a arrêté une femme qui transportait quatre porcs-épics et un pangolin …

6 commentaires

  1. Avatar

    Au Maroc on craint encore le justice , alors qu en France les défenseurs des oiseaux se font casser la gueule !!!Bravo messieurs pour cette remarque action !!!

  2. Avatar

    il y a des piégeurs de chardonnerets à Moulay Bousselahm aussi. j'espère que vous pourrez libérer les oiseaux.. merci !

  3. Avatar

    Il faudra penser à saisir les tortues chez les marchands des rues, les cobras et les vipères heurtantes à Marrakech et ailleurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.