La forêt depuis 1951: bloquée dans le même cercle vicieux

Sur le site de l’INA, un documentaire sur la forêt marocaine en 1951. Constat: il y a plus de 65 ans la forêt marocaine était déjà piégée dans le cercle vicieux du surpâturage et de l’érosion.

 

Descriptif original : « Ce film documentaire nous fait découvrir la vie des tribus berbères vivant dans les forêts du Moyen-Atlas, subsistant grâce à leurs troupeaux de chèvres ou de moutons et à la vente du bois et du charbon de bois. Sans la forêt, ces tribus sont condamnées au nomadisme. A l’aide de belles images tournées pendant les quatre saisons, le film explique le processus menant à la disparition des forêts marocaines : l’épuisement des pacages par les bêtes ; l’érosion des terres par la pluie et le vent ; la destruction des arbres pour la production de bois et de charbon de bois ; les incendies. Conclusion : il est vital pour les populations locales de protéger leurs forêts et de reboiser. »

Producteur ou co-producteur Les Actualités Françaises, Centre cinématographique marocain Générique: réalisateur Philippe Este auteur de la musique pré-existante Guy Bernard monteur Jean Pouzet opérateur de prise de vue Pierre Leandri Plus de contenus sur Economie et société Environnement et urbanisme Sciences et techniques La vie Sciences humaines
à propos de l’INA France: L’Institut national audiovisuel est une entreprise publique culturelle de l’audiovisuel chargée de la sauvegarde, de la valorisation et de la transmission du patrimoine audiovisuel.