Rabat: atelier maghrébin sur la Conservation des chauves-souris

A Rabat, aura lieu à l’institut agronomique et vétérinaire Hassan II du 2 au 4 juillet prochains, un atelier maghrébin sur la conservation des chauves-souris. Cet atelier soutenue par l’Accord pour la Conservation des Populations de Chiroptères d’Europe (Eurobats) et le PNUE, en collaboration avec l’ASMAPEC a pour objectif de promouvoir la conservation des chauves-souris dans les trois pays du Maghreb par une formation de gestionnaires d’espaces naturels à la biologie et l’écologie de ces espèces et permettra également à des biologistes et/ou naturalistes de s’informer et d’expérimenter des techniques d’étude récentes.

 

La biodiversité des Chiroptères au Maroc est composée par une trentaine d’espèces représentant près de 1/3 des Mammifères du pays et dont 18 espèces sont commune avec la région européenne. Victimes à tort d’une mauvaise image du fait quelles mènent une vie nocturne ou, vivant cachées dans les grottes, les ruines, les caves et des localités obscures, les chauves souris rencontrées au Maroc sont toutes insectivores et consomment chaque nuit l’équivalent de leurs poids en insectes. Ces mammifères jouent alors un rôle important dans la lutte contre les insectes nuisibles pour l’Homme, le bétail et l’agriculture. Une chauve souris de taille moyenne peut consommer chaque nuit près de 500 moustiques.

Conscients de leur rôle important dans la régulation des insectes nuisibles, les chauves souris en Europe, comme dans plusieurs régions du monde, occupent une place privilégiées dans les programmes de conservation de la biodiversité. On recense à travers le monde plusieurs ONG qui œuvrent pour la conservation de ces Mammifères précieux.

Au Maroc, bien que toutes les chauves-souris soient protégées par la loi n° 29-05 relative à la protection des espèces de faune et de flore sauvages et au contrôle de leur commerce, on ne voit pas encore une réelle prise de conscience pour la conservation effective de ces animaux très précieux. À cause de leur aspect étrange et de leur vie nocturne et, par voie de conséquence, du mystère qui entoure leur mode de vie, elles sont souvent victimes de persécutions diverses. Ils soufrent également de la dégradation de leurs habitats naturels sous l’effet de déforestation, de l’usage des pesticides et de leurs dérangements dans les refuges par des visites touristiques des grottes.

Les chauves-souris manquent toujours à être prises en considération dans une stratégie nationale appropriée à la conservation de ces Mammifères de grand intérêt, comme elles sont totalement ignorées dans les plans d’aménagements forestiers ou urbains. Un problème nouveau qui vient s’ajouter aux menaces qui pèsent sur la survie des chauves souris, il s’agit de mortalités de ces animaux par collisions avec les éoliennes en fonctionnement.

Pour promouvoir la conservation des Chiroptères en Europe, on assiste à la création en 1991 de l’Eurobats, accord sur la conservation des populations des chauves souris en Europe. En 2001, l’Accord est devenu partie intégrante du Programme des Nations Unies pour l’environnement (Eurobats/PNUE). L’objectif global de l’Accord est de fournir un cadre pour la conservation des chauves-souris pour les états membres. Les pays méditerranéens de la rive Sud et du Moyen orient, sont également invités en tant que membres observateurs pour assister au Comité Consultatif de l’Eurobats/PNUE.

Programme complet des trois jours ici

Programme complet des trois jours ici

Lundi 2 juillet

Matin (10h-13h)

Les chauves-souris : des mammifères très particuliers (morphologie, physiologie, écologie, impact épidémiologique).

Conservation des chauves-souris : statut UICN, prise en compte et conventions internationales.

Les chauves-souris du Maroc : diversité, études, répartition,…

Protection des chauves-souris marocaines : législation, menaces et mesures à mettre en œuvre.

Après-midi (15h-18h)

Techniques d’étude des chauves-souris (avantages et limites) : détection ultrasonore, observation directe, capture, génétique, imagerie thermique…, déontologie.

En soirée : Ecoute et enregistrement des émissions ultrasonores sur le campus de l’ITAV.

 

Mardi 3 juillet

Matin (9h-13h)

Exploitation des enregistrements réalisés en soirée : identification des émissions ultrasonores, quantification,…

Diffusion d’informations sur les chauves-souris : supports, contraintes,…

Après-midi (15h-18h)

Présentation des chauves-souris d’Algérie : diversité, études, répartition, conservation.

Présentation des chauves-souris de Tunisie : diversité, études, répartition, conservation.

Etudes en cours sur les chauves-souris du Maroc, base de données, travaux à entreprendre.

Mesures pour la conservation des habitats des chauves-souris, dont études et suivis des impacts (dont recommandations Eurobats).

En soirée : Ecoute et enregistrement des émissions ultrasonores vallée de  Bou Regreg.

 

Mercredi 4 juillet (9h-13h)

  • Exploitation des enregistrements : identification des émissions ultrasonores, quantification,…
  • Protection réglementaire et physique des gîtes : grilles et périmètres grillagés.
  • Bilan de l’atelier et perspectives : plan d’action pour les chauves-souris au Maghreb,
  • Coopération internationale.

Intervenants : Awatef  Abiadh, Benjamin Allegrini, Stéphane Aulagnier, El Ayachi Sehhar

 

Contact : Professeur El Ayachi Sehhar, Point focal Scientifique auprès de l’Eurobats

  • Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, B.P. 6202. Rabat instituts – Maroc.
  • Fax : (00 212) 0537 77 58 45. Tél : (00 212) 06 61 49 19 23.
  • Courriel : sehhar_elayachi@yahoo.fr

 

Pour contacter le Professeur Sehhar directement à propos de cet événement, vous pouvez aussi utiliser ce formulaire:

 

Carte localisant l’institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat:

 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.