Khouribga: découverte du squelette d’une nouvelle espèce de dinosaure

La découverte d’un crâne exceptionnellement bien préservé et des restes de squelette d’un Zarafasaura Oceanis a eu lieu au Maroc annonce le site Sci-News. Le site Yabiladi.com qui a relayé l’information précise que le spécimen est le plus complet de cette espèce jamais décrit.

image_1115_1-plesiosaur
(© Nobumichi Tamura)

Le Zarafasaura dont le nom dérive des mots ‘zarafa’ (girafe en arabe) et saurus (lézard en grec)  fait partie de la famille des Plésiosaures. Les Plésiosaures (proche du lézard en grec), sont des reptiles marins éteints, qui parcouraient les vastes mers du Trias, Jurassique et du Crétacé il ya 66 à 235 millions années. Leurs fossiles ont été trouvés sur tous les continents notamment en Australie, en Europe et en Amérique du Nord.

Le paléontologue Vincent Peggy du Musée National d’Histoire Naturelle à Paris, et ses collègues ont été les premiers à décrire cette espèce en 2011 à partir de restes incomplets de crâne trouvés au Maroc. Le Zarafasaura Oceanis mesurait environ 7 mètres de long et vivait il y a environ 66 à 72 millions années.

Le nouveau spécimen, très bien préservé, a été découvert dans une mine de phosphate près de Oued Zem dans la région de Khouribga. Le crâne et le squelette partiel sont aujourd’hui visibles dans le Wyoming Dinosaur Center aux États-Unis.

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

alimentation dinosaure

L’alimentation des dinosaures révélée par le calcium de leurs dents

Une étude publiée aujourd’hui 11 avril 2018 dans la revue Proceedings of the Royal Society …

lhafii

Un papillon dédié au Dr LHafi

Dr Abdeladim LHAFI, Haut Commissaire des Eaux et Forêts, vient de se voir dédier un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.