Tamri: une espèce de fourmi décrite pour la première fois

Un groupe de scientifiques dont deux marocains affiliés à l’université de Ibnou Zohr et à l’institut de recherche Agronomique d’Agadir ont publié un article scientifique attestant de la découverte d’une nouvelle espèce de fourmi dans la région de Tamri, Temnothorax tamriensis n.sp.

 

Après plus de 25 ans de recherche dans le domaine, les entomologistes continuent à découvrir des espèces et à les décrire pour la première fois. C’est le cas aujourd’hui de « T. tamriensis n. sp. : une petite fourmi découverte dans l’arganeraie, à Ait Amer plus précisément. Selon les auteurs d’un étude parut ce mois de juin sur Resarchgate, ce nouveau taxon « se révèle intéressant sous plusieurs aspects: il peut être qualifié de « rare » et sans doute « localisé » car il a pu demeurer inconnu jusqu’à présent, malgré les 25 ans de recherche de l’un de nous, sur tout le territoire marocain (mais pas à Tamri !) ».

Temnothorax tamriensis n.sp.  se caractérise essentiellement par ses yeux développés, son aspect lisse et sa couleur brunâtre. Elle s’apparenterait au « groupe laurae » tel qu’il a été précédemment défini et dont les espèces se distinguent par une sculpture en général faible et par de gros yeux ovales.

Une nouvelle valeur bio indicatrice de l’Arganeraie?

Si l’espèce n’est pas découverte ailleurs, elle aurait une valeur bio indicatrice de l’Arganeraie. « Elle représente aussi, un nouvel exemple de l’importance du Maroc comme centre d’évolution de la myrmécofaune Nord-Africaine » concluent les chercheurs.

Une cousine à Alicante une autre à la Mâamora

T. tamriensis n.sp. offre des ressemblances importantes -par son aspect général, ses colorations voisines- avec T. universitatis décrit de l’Université d’Alicante qui demeure sa seule localité connue.

« Dans une moindre mesure, il rappelle aussi T. mimeuri décrit de la forêt de La Mâamora près de Rabat et retrouvé par l’un de nous auteurs -Henri Cagniant- dans la région de Tanger » écrivent les auteurs.

Néanmoins, les scientifiques notent diverses différences notables permettant de différencier la nouvelle espèce décrite à Tamri.

Le genre Temnothorax rassemble actuellement plus de 400 espèces valides de Fourmis ; il existe beaucoup d’espèces cryptiques et les méthodes biométriques sont nécessaires pour les différencier. De nouvelles espèces sont régulièrement signalées ; 51 nouvelles espèces ont été décrites depuis 2010 (…). 40 espèces sont connues du Maroc qui se révèle un important centre de dispersion pour le genre en Afrique du Nord.

Publication intitulée: Temnothorax tamriensis nouvelle espèce de Fourmi du Maroc Auteurs: Abdelhadi AJERRAR Kiko GOMEZ Rachid BOUHARROUD Mina ZAAFRANI Henri CAGNIANT
 

Maroc Écologie

GRATUIT
VOIR