5éme SFM: adoption de l’Engagement d’Agadir

La 5ème Semaine Forestière Méditerranéenne (SFM) a été marquée par l’adoption de l’Engagement d’Agadir. Il s’agit d’un document de référence pour la région méditerranéenne, une feuille de route pour la mise en place d’une initiative régionale sur la restauration des forêts et des paysages en méditerranée.

 

Les débats  scientifiques et les recommandations qui ont découlé des différentes sessions de cette Cinquième Semaine Forestière Méditerranéenne (V SFM), ainsi que des échanges fructueux qui ont eu lieu, feront certainement places à des opportunités prometteuses en termes de coopération, de partenariat et d’actions conjointes liées à la restauration des forêts et des paysages à l’échelle du bassin méditerranéen.

   Cette rencontre qui a connu la participation plus de 300 participants provenant de plus de 20 pays, a offert l’occasion pour évaluer la réalité des forêts dans le bassin méditerranéen, renforcer les échanges et coordonner les efforts des organismes concernés par la gestion intégrée des superficies boisées dans les pays de la région.

Ainsi, aux termes de cette Cinquième Semaine Forestière Méditerranéenne a été clôturée par l’adoption de « l’Engagement d’Agadir » qui constitue une feuille de route de référence pour la région méditerranéenne à travers la mise en place d’une initiative régionale sur la restauration des forêts et des paysages en méditerranée.

« L’Engagement d’Agadir »  englobe les principales actions suivantes :

  • Estimer de façon précise les efforts nationaux déjà planifiés dans le cadre des documents de politiques en cours de mise en œuvre dans les pays de la région méditerranéenne d’ici 2030 et évaluer les efforts supplémentaires à mobiliser afin de restaurer 8 millions d’hectares des forêts et des paysages dégradés d’ici 2030;
  • Vérifier régulièrement les efforts de restauration des forêts et des paysages moyennant la mise en place d’un système de suivi-évaluation et de notification adapté au contexte méditerranéen ;
  • Renforcer la coopération régionale sur la Restauration des Forêts et des Paysages, la Neutralité en termes de Dégradation des Terres ;
  • Étendre la coopération sur la RFP avec le Sahel dans le cadre de l’initiative AFMS, lancée par le Maroc lors de la dernière COP 22 de la conférence de la CCNUCC, pour une action renforcée en faveur des forêts dans la région Méditerranée – Sahel dans le contexte du changement climatique ;
  • Évaluer et promouvoir la contribution des forêts méditerranéennes dans l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques ;
  • Développer une stratégie commune et diversifiée de financement des efforts de RFP et renforcer les capacités nationales pour mieux mobiliser les instruments de financements existants, à travers la mobilisation des instruments de la finance climatique et le développement de portefeuilles de projets transformationnels et financièrement attractifs.
Téléchargez la version détaillée de l’Engagement d’agadir