Amouddou

Amouddou sur les traces des dernières panthères

 L’équipe d’Amouddou à s’aventurer dans le but d’explorer les profondeurs du moyen Atlas à la recherche de réponses et de traces récentes de la panthère marocaine.

 

Amouddou: « Les montagnes de l’Atlas constituent l’abri de bon nombre de prédateurs qu’on pensait éteints à l’état sauvage. Hyènes, loups et léopards y vivraient encore libres. Cette information à propos des léopards peut aussi bien être illusoire et infondée qu’elle peut s’avérer vraie. Ces montagnes escarpées riches en abris en cavernes ainsi qu’en denses forêts, aussi bien que les récits et témoignages des populations autochtones pourraient cacher plus d’une surprise ! Tout ceci a attisé notre curiosité et a poussé l’équipe d’Amouddou à s’aventurer dans le but d’explorer les profondeurs du moyen Atlas à la recherche de réponses et de traces récentes de la panthère marocaine : Le léopard de l’Atlas. »

Amouddou

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

loutre

Rif occidental: l’équipe de BMAC rapporte des observations de loutres

En effectuant son suivi sur le terrain des diverses populations sauvages de macaques, l’équipe de …

Nessy

Patrimoine géologique: projet de décret pour opérationnaliser la loi

Le ministère de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement a publié hier un …

Un commentaire

  1. Avatar

    Encourageant! Bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.