Errachidia: Introduction de 100 gazelles dorcas

 

 Ce 10 Janvier, Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) a réintroduit un groupe de 100 gazelles dorcas dans les réserves d’Errachidia.

 

Une opération majeure de translocation de gazelles dorcas a été organisée le 10 janvier 2016. 100 gazelles dorcas ont été transférées en semi captivité de la réserve de Bouljir à Ouarzazate vers la station d’acclimatation d’Aferdou à Errachidia. La dite station a été mise en place en partenariat avec la Fondation Qatarie des Recherches Ecologiques (IFER).

Le but de cette opération est de créer un noyau fondateur acclimaté pour réintroduire la gazelle dorcas dans des sites où elle a disparu.

Sept individus seront équipés par des GPS pour assurer leur suivi au niveau de la Hmada relevant des provinces d’Assa et Smara et qui s’étend sur une superficie d’environ 1 million d’ha. 

Pour la planification décennale 2015-2024 concernant la gazelle dorcas, le HCEFLCD prévoit :

  1. le maintien, avec amélioration de la gestion, des populations semi-captives dans un objectif de lâcher dans la nature,
  2. le maintien de 2 populations à l’état sauvage dans les régions de Tata et Safia / Bir Guendouz.

La stratégie du HCEFLCD à long terme pour la conservation des 7 espèces d’Ongulés sauvages s’inscrit dans le cadre des recommandations des conventions internationales. (Convention sur la diversité biologique, Convention sur la conservation des espèces migratrices, Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction,).

Le plan d’opération décennal s’articule autour de

1)              la Gestion des populations sauvages et captives,

2)             la surveillance et la lutte contre le braconnage,

3)             la réintroduction des espèces éteintes à l’état sauvage,

4)             la sensibilisation à la protection de la faune sauvage

5)              la valorisation par le tourisme de vision.

 

gazelle dorcas
Ph: M.Aymerich
Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

forestiers

Cédraie et forestiers: rien ne va plus!

Face à une transition administrative qui s’éternise et une direction tricéphale, les forestiers du Royaume …

animaly

Saisie de perroquets au salon des animaux de Casablanca

Le 25 janvier, le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre …

6 commentaires

  1. Avatar

    et les guépards pour quand , ?? j’espère que ca ne sera pas une reserve privé pour les qataris ,, des doutes

    • Avatar

      Les guépards sont des voyageurs qui vont là où leurs proies existent. Avec autant de lâcher, il n'est pas à exclure de les voir rappliquer. Comme vous, nous suivons de prés ces actualités et pensons que les predateurs méritent autant d'égards que les ongulés.

    • Avatar

      un tourisme de safari a l'instar du kenya et de l'afrique du sud a sa place au maroc , merci pour tous vos efforts ,

  2. Avatar

    Nous vivons dans un monde de chiffres, des investissements d une part pour des benefices chiffres de l autre, par exemple?

    Or on voit rarement de statistiques scientifiquement internationalement etablies rendues publiques auditees et largement imagees mediatisees sur les resultats de ces operations de lachages au grand coeur?

    Par contre sur le terrain meme avec de fortes jumelles tout un chacun ne voit plus grand chose vivant a l etat sauvage. Alors? Depuis le temps que la nature n a aucunement besoin de nous pour faire des petits?

    Par contre si en touristes idiots si on reste sur Marrakech on peut voir leurs depouilles qui pendent en vente libre sans aucun controle administratif. Comme il n y en a plus de sauvages il faut bien que ces peaux d animaux en instance de mechouis beldi illegaux vivent quelque part, non?

    De la a penser qu investissement pour la nature n est qu agreable subvention pour l administration et que profit futur pour nos enfants, braconnage benefice immediat pour de plus grands enfants,

    Il ne faut ni jumelles ni etre touristes. Il suffit de se promener sans etre idiot.

    Quand va t on durement penaliser ceux qui tuent avant de leur en donner d autres a tuer?

    Quand?

    Desole

    C,PHILIPPE LE BAIL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.