Jbel Moussa: quand les vautours mangent du porc-épic

Les membres du Groupe de Recherche Pour la Protection des Oiseaux au Maroc (GREPOM) en charge du suivi des Vautours au Jbel Moussa n’en revenaient pas. Les rapaces charognards sont tombés sur un cadavre peu commun: celui d’un porc-épic!

  Ca s’est passé le 4 mai dernier. A Jbel Moussa, lieu de passage important des oiseaux migrateurs et nouvel habitat des vautours réintroduits en février dernier par le HCEFLCD, l’équipe du GREPOM en charge du suivi des Vautours au Jbel Moussa a constaté un cas peu habituel d’alimentation de ces rapaces charognards.
Un porc-épic mort faisait le régale de pas moins de 150 Vautours fauves (Gyps fulvus), trois Vautours de Rüppell (Gyps rueppelli), une dizaine de Vautours percnoptères (Neophron percnopterus) et des Milans noirs (Milvus migrans).
Selon un bulletin publié sur Go-South, le Jbel Moussa abriterait encore une population stable de Porcs-épics. L’espèce est rare dans le reste du pays  à cause du braconnage et des captures illégales à des fins de sorcellerie et de « médecine traditionnelle ».