queue en massue

La souris à queue en massue

 

Pachyuromys duprasi est la seule espèce du genre Pachyuromys. Ce rongeur de la famille des muridés est une gerbille présente du Maroc à l’Égypte.

En français, elle est appelée Gerbille à queue grasse ou Pachyromys à queue en massue ou encore Souris à grosse queue ou Souris à queue en massue.

Pachyuromys-duprasi_PeterMaas
PH: « Elevage Spydercogecko »

A la manière de nombreux autres petits mammifères du désert, elle stocke des graisses au niveau de sa queue. Celle-ci n’est pas recouverte de fourrure afin de la maintenir au frais. Elle mesure environ de 10 à 13cm.

La gerbille à queue grasse fréquente les zones sableuses et caillouteuses à végétation rare, en paysage de collines. C’est également une espèce nocturne mais qui ne sort pas de son terrier protecteur tous les jours..

C’est une espèce endémique saharienne que l’on rencontre dans certaines parties du désert de l’Atlantique à la Mer Rouge. Cependant dans certaines régions elle est assez rare.

Elle est d’une taille moyenne 65 à 80 g. Le terrier peut être une construction simple ou compliquée en fonction du terrain . Les galeries peuvent s’étendre sur 20 mètres de longueur et 30 mètres de profondeur. Les sorties sont nombreuses, parfois jusqu’à 12. Les chambres intérieures sont également nombreuses et certaines servent pour stocker la nourriture.

Cette gerbille peut chercher sa nourriture à plus de 2 km de son terrier. Ses besoins alimentaires se composent de graines, feuilles, tiges, fruits des végétaux locaux mais aussi d’insectes. Les réserves lipidiques s’accumulent dans sa queue.

Les mâles sont sexuellement matures à 42 jours et les femelles à 60 jours. L’accouplement a toujours lieu la nuit et la mises bas vers midi d’avril à novembre après une gestation de 21 à 23 jours. Quatre ou cinq petits naissent nus et aveugles, ils seront sevrés dès la quatrième semaine mais resteront avec les parents au moins jusqu’à leur maturité sexuelle.

Cette gerbille n’a pas bon caractère et les mâles se font souvent attaquer par les femelles et parfois perdent leur queue ou la vie. C’est une gerbille qui a un tempérament solitaire bien qu’elle vive souvent en petite famille pour se protéger des prédateurs. Elle ne fait pas partie des espèces protégées et reste très discrète dans la nature, elle est très difficile à voir dans son milieu naturel.

 

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

gelada

Theropithecus oswaldi: l’autre primate marocain

Au Maroc, seules vivent deux espèces de primates: l’Homme, et le macaque de barbarie. Cependant, …

mérou

Le mérou brun de Méditerranée (Epinephelus marginatus)

Très recherché par les plongeurs-chasseurs, le mérou brun est l’un des plus gros et plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.