Hipparion pometi: un équidé préhistorique du Maroc (espèce éteinte)

C’est un cheval à trois doigts (tridactyle) dont les ancêtres ont vécu un peu partout dans le monde il y a des milliers d’années. Ce n’est cependant pas l’ancêtre des chevaux actuels ! Il était une fois au Maroc : l’hipparion pometi.

 

 Ce tridactyle qui ressemble à un cheval moderne, était un herbivore migrateur qui avait comme prédateurs les hyènes les chiens sauvages ainsi que les grands félins qui évoluaient à la même époque dans son habitat marocain. L’espèce d’hipparion qui a été exhumée au Maroc s’appelle hipparion pometi.

L’hipparion surprend les scientifiques par sa vaste répartition à l’échelle planétaire. Des traces hipparions ont ainsi été trouvées en Europe, en Afrique, en Asie et même en Amérique. L’hipparion est aussi surprenant par la longue durée durant laquelle elle a existé sur terre. Il a perduré pendant plus de 10 millions d’années avant de disparaitre partout et complètement.

Au Maroc l’Hipparion pometi s’est éteint il y a quelque 500000 ans déjà. Sa disparition coïncide avec l’apparition d’autres chevaux monodactyles -dont les ancêtres des chevaux actuels- plus développés. 

Les ossements d’Hipparion pometi ont été exhumés par des scientifiques sur le site archéologique d’Ahl Al Oughlam dans la région de Casablanca. Ces échantillons sont considérés parmi les plus remarquables de leur époque au niveau mondial. Ils sont actuellement exposés au musée du jardin zoologique de Rabat (photos ci bas) avec une multitude d’autres pièces de la faune disparue exhumées au Maroc.

 

A propos O.A

O.A

Fondateur d’Ecologie.ma, Oussama Abaouss est un journaliste spécialisé dans le patrimoine naturel du Maroc. Membre du Groupe d’Etudes et de Recherches des Écologistes Sahariens (GERES), et du GOMAC (Groupe Ornithologique du Maroc), il est également fondateur de « la tribu des écolos du Maroc ».