Maroc: un répit pour les chacals et les loups

Selon des sources concordantes, Ecologie.ma a appris que le chacal a été rayé de la liste des espèces dites « occasionnellement nuisible » dans l’arrêté de chasse de la nouvelle saison 2013-2014.

Le conseil supérieur de la chasse“ (CSC), composé de tous les intervenants dans ce domaine, à savoir ceux qui exercent la chasse, ceux chargés de la gestion et de la sauvegarde du patrimoine cynégétique, et les chercheurs dans le domaine de la faune se réunit sous la présidence du Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification chaque fois que le président le juge utile, et au moins une fois par an, à la fin de la saison de chasse pour examiner le bilan de la saison écoulée et préparer l’arrêté annuel réglementant l’exercice de la chasse durant la saison suivante.

Cette nouvelle décision du CSC constitue une première car depuis l’indépendance, le chacal a continuellement été un animal mal-aimé qui a toujours fait partie de la liste « des nuisibles » qui pouvaient être abattus à vue et en toute légalité.

ecosystemaru
Le chacal doré

Récemment des recherches menées par une équipe de scientifiques Marocains et étrangers avaient affirmé l’existence au Maroc d’une espèce de loup qu’on confondait souvent avec les chacals. Il est certain que cette modification du statut du chacal doré bénéficiera aussi au loup puisqu’il sera aussi théoriquement épargné du traitement réservé habituellement aux « nuisibles ».

Aussi bien le loup que le chacal, ne font pas pour autant encore parti de la liste des espèces protégés dont la chasse, la capture et la détention sont formellement interdites.

Les espèces protégées qui figuraient dans l’arrêté de la saison 2011 – 2012 sont :

« la panthère, le guépard, le singe magot, le cerf de berbérie, toutes les espèces de gazelle, le mouflon à manchettes, le phoque-moine,la loutre, le lynx caracal, la hyène, le fennec, le chat sauvage, le ratel, le zorille,  la genette, le porc-épic, les hérissons, les écureuils, les rapaces diurnes et nocturnes, toutes les espèces d’outardes, le francolin à double éperon,  l’érismature à tête blanche,  toutes les espèces de tadornes, des glaréoles, les phalaropes,  la courvite isabelle, les grèbes, les reptiles, les gangas, les courlis, les cormorans, le harle huppé, la poule sultane, la sarcelle marbrée, la nette rousse, la fuligule nyroca, le turnix d’Andalousie et le chardonneret. La chasse du Cerf d’Europe (Cervus elaphus hispanicus) et du mouflon à manchettes élevés en captivité est quant a elle, soumise à autorisation préalable du Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification fixant les conditions d’exploitation de ces espèces. »

Les espèces qui font partie des « nuisibles » et qui n’ont pas eu la chance du répit octroyé au chacal sont le renard roux et famélique ainsi que la mangouste, les Étourneaux, les Moineaux et la Pie Bavarde. L’année prochaine peut être ?

A propos O.A

O.A
Fondateur d'Ecologie.ma, Oussama Abaouss est un journaliste spécialisé dans le patrimoine naturel du Maroc. Membre du Groupe d’Etudes et de Recherches des Écologistes Sahariens (GERES), et du GOMAC (Groupe Ornithologique du Maroc), il est également fondateur de "la tribu des écolos du Maroc".

7 commentaires

  1. "Cette nouvelle décision du CSC constitue une première car depuis l’indépendance, le chacal a continuellement été un animal mal-aimé qui a toujours fait partie de la liste « des nuisibles » qui pouvait être abattu à vue et en toute légalité."

  2. Le chacal fait depuis peu partie de la faune urbaine de Tel Aviv. C'est mieux que Haifa qui a des sangliers de 150 kg dans ses poubelles. Ils sont effectivement "nuisibles": les juvéniles s'attaquent aux tuyaux d'irrigation par pur vandalisme. J'ai suggéré de tartiner les lignes de goutte-à-goutte du parc du Yarqon à l'anthraquinone afin de les dissuader. Personne n'envisage ici de zigouiller quoi que ce soit, mais il faudra quand même penser a dispenser des appâts de vaccination contre la rage, ce virus qui contrôle la dynamique des populations de ces animaux.
    Pour moi, la question du pluriel de "chacal" reste toujours sans réponse. Des chacaux? des chacals? un chacal, puis un autre chacal et encore quelques-uns? https://www.facebook.com/photo.php?fbid=101511040

  3. Décision amblyope, mais il faut penser au lévrier (sloughi ) leader de la chasse à cours qui ne trouve son plaisir qu’en atteignant 70 km /H sur 300 m ,Il faut permettre à cet animal de chasser, sinon il perdra son intelligence
    ./

    • 70 km/h sur 300 m c'est plutôt le greyhound, son cousin anglais. Le sloughi c'est plutôt 55 à 60 km/h sur 3000 m et plus m sinon vous avez parfaitement raison, si le sloughi ne chasse pas il dégénérera et disparaîtra d'une manière ou d'une autre .

  4. à l' attention des policier de la chasse :le chacal n'est pas qualifié dans l’arrête annuel 2013-2014,son statut i ni nuisible, ni protégé….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.