Oualidia: alerte sur une mortalité inexpliquée parmi les oiseaux migrateurs

Dans le marécage sud à Oualidia des dizaines d’oiseaux migrateurs se meurent par dizaines. Les riverains s’inquiètent et s’interrogent sur ce phénomène qui fluctue depuis plusieurs semaines déjà.

 

 Depuis quelques jours, plusieurs personnes installées à Oualidia rapportent des décès parmi les populations d’oiseaux migrateurs de la baie. Plusieurs oiseaux migrateurs ont été trouvés morts au marécage sud de la plage. Le phénomène inédit et encore inexpliqué n’a pas manqué de susciter inquiétudes et interrogations…

Contacté par Ecologie.ma, Jalal qui habite près de la plage et qui a été parmi ceux qui ont lancé l’alerte sur les réseaux sociaux, explique que le phénomène « avait commencé depuis prés de deux mois, s’est estompé depuis deux semaines avant de reprendre ces derniers jours ». Les autorités locales ont été informées et des oiseaux morts ont été prélevé par des agents des eaux et forêts pour analyse…

Selon Jalal, le nombre d’oiseaux morts depuis le début du phénomène serait d’une centaine d’individus appartenant à plusieurs espèces différentes. « Il y a cependant des oiseaux morts qu’on ne voit pas forcément, vu qu’il y a les chiens errants présents dans la zone » nuance t-il.

D’aprés l’ornithologue Sidi Imad Cherkaoui, ce phénomène pourrait être amputé au simple manque de précipitations et surviendrait parfois à ce moment de l’année. « Mais en absence d’analyses fiables, on ne peut que spéculer sur les vraies causes de ces mortalités » précise t-il.

Pollution par des rejets? Épidémie ou phénomène lié au manque de pluie? Sans une enquête rapide et approfondie des autorités sanitaires, les degrés de gravité et de dangerosité de ce phénomène resteront inconnus.

La lagune de Oualidia est un site exceptionnel (classé RAMSAR) qui s’étend sur 12 kms entre Safi et El Jadida. Elle débouche sur l’Océan Atlantique dans une zone très fréquentée par les mammifères marins. Servant d’étape à de nombreux oiseaux migrateurs elle est aussi un lieu d’intense activité ostréicole et agricole. Elle bénéficie depuis peu d’une convention de protection qui nécessite une surveillance permanente par l’acquisition de données spécifiques à ce site.