Parc national de Khenifiss

 

Le Site d’Intérêt Biologique et Écologique (SIBE) de Khenifiss sur le littoral atlantique. Situé au Sud-Ouest du Maroc, entre Tan Tan et Tarfaya, le site a été classé parc national en 2006. Le parc s’etend sur une superficie de 185.00 ha.

 

Le parc national de Khenifiss est composé d’une partie marine et une terrestre. La partie maritime englobe la lagune de Khenifiss. La lagune Saharienne constitue une zone humide d’importance internationale inscrite sur la liste de la Convention de Ramsar depuis 1980. La partie terrestre du parc est composée de sebkhas et de hauts plateaux. Cette partie héberge une végétation caractéristique de la zone saharienne.

Il s’agit à l’origine d’un SIBE de zone humide littorale ( surface de la lagune 6500 ha, appelée aussi Naïla). Classé de priorité 1, le site est constitué par un bras de mer de 20 km de long et de quelques centaines de mètres de large, associé à une guelta temporaire et un littoral marin, le tout étant sertie dans un contexte désertique ( erg, reg et sebkha) tout à fait remarquable.

C’est apparemment l’unique parc dans le monde qui regroupe l’ensemble de ces composantes. Cette configuration lui donne grande diversité de biotopes et donc une grande richesse de flore et de faune.

khenifiss

On y trouve une trentaine d’espèces d’algues et plus de 70 espèces de plantes vasculaires dont de plusieurs sont endémiques rares. La faune et la population animale ont les mêmes caractéristiques de richesse, de diversité et d’endémismes. Le PGAP y a recensé plus de 140 invertébrés marins, 17 reptiles et amphibiens, 179 oiseaux et 27 mammifères.

A noter que la baie de Khenifiss est le second centre de flamand rose, le seul site pour le Goéland railleur et la Sterne pierregarin, la limite sud du Cormoran huppé et de la Foulque noire. Ces atouts, enrichis par des sites archéologiques, en font un site de forte attraction pour la pêche et le tourisme.

khnifiss4

Le site de Khenifiss représente l’unique lagune saharienne en Afrique du Nord et la plus vaste le long de la côte atlantique marocaine. C’est un site important d’alimentation, de frayère et d’alevinage pour les poissons. La faune comprend trois espèces d’oiseaux d’importance mondiale : Tadorne Casarca, Sarcelle marbrée et Goéland d’Audouin. La lagune est aussi un site d’escale pour un grand nombre d’oiseaux migrateurs du paléarctique occidental. Elle abrite parfois plus de 20.000 oiseaux d’eau en période d’hivernage.

 

khenifiss2

La partie terrestre de Khenifiss comprend plusieurs sebkhas offrant un paysage remarquable et une végétation typiquement saharienne. La présence de la Gazelle de Cuvier y a été également signalée.

Par la diversité de ses paysages naturels : littoral marin et côtier, lagune, sebkhas, dunes, falaises et hauts plateaux, végétations sahariennes et steppes, ce parc joue un rôle important dans le développement d’une activité écotouristique dans la région. Les richesses culturelles du territoire, dont plusieurs sont centenaires, témoignent de la conservation des traditions locales ancestrales et de l’identité patrimoniale des populations riveraines attachées à leur nature et à leur culture.

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

forestiers

Cédraie et forestiers: rien ne va plus!

Face à une transition administrative qui s’éternise et une direction tricéphale, les forestiers du Royaume …

animaly

Saisie de perroquets au salon des animaux de Casablanca

Le 25 janvier, le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre …

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.