Première internationale: le Maroc restitue les dama Mhorr à la nature!

 Le HCEFLCD l’a annoncé lors d’une conférence tenu aujourd’hui dans ses locaux à Rabat. Bientôt aura lieu le premier lâché de gazelles dama Mhorr dans leur historique aire de répartition. Une première internationale qui positionne le Maroc comme pionnier en la matière, dans toute la région Sahélo-Saharienne.

mhott
Gazelle Dama Mhorr (Ph: Ecologie.ma)

Les efforts entrepris par le HCEFLCD en matière de conservation des antilopes apportent leurs fruits. Depuis 2008 plusieurs étapes ont été franchies afin de mettre en place un programme de réintroduction des gazelles Sahariennes dans les espaces où elles évoluaient jadis.

Si certaines gazelles continuent de survivre à l’état sauvage dans plusieurs écosystèmes du royaume (gazelles de Cuvier et Dorcas), d’autres à l’instar de l’Addax, de la dama Mhorr, et de l’oryx Algazelle avaient fini par disparaître complètement.

Le Dr Abdeladim L’hafi a annoncé aujourd’hui dans une conférence à Rabat, que toutes les conditions étaient enfin réunies pour procéder à un premier lâché de gazelles dama Mhorr dans la région de Oued Dahab. L’opération qui constitue une première internationale aura lieu le 22 Mai prochain (journée mondiale de la biodiversité).

Après plusieurs mois au sein de la station d’acclimatation de Safia à 300 Km de la ville de Dakhla, plusieurs gazelles dama Mhorr seront sélectionnées pour être restituées aux espaces que l’espèce occupait encore dans les années 70.

L’opération se déroule selon plusieurs étapes. Après l’installation d’un système de capture (BAUMA), et l’attraction des gazelles vers un petit enclos de 50 ha, le HCEFLCD procédera à la capture et à l’équipement de chaque gazelle avec un collier GPS à la pointe de la technologie, afin de garantir le suivi de l’adaptation des damas dans la nature.

Conscients de la nécessité de protéger ces gazelles dans leur nouvel habitat,  le HCEFLCD avec l’aide de l’association Nature Initiative, a prévu des mesures contre le braconnage afin de maximiser les chances de voir cette expérience inédite réussir et servir d’exemple pour les réintroductions à venir des autres espèces d’antilopes du royaume.

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

A propos O.A

O.A
Founder of Ecologie.ma, Oussama Abaouss is a journalist specialized in the Natural Heritage of Morocco, a teacher of Environmental and Scientific Journalism at ILCS in Rabat, founder of the "tribe of Moroccan ecologists" and a member of the Moroccan Ornithological Group.

Voir aussi

Hyène rayée

Région de l’oriental: un chasseur tue une hyène rayée (vidéo)

La semaine dernière du côté les massifs du Béni-Snassen, lors d’une battue de sanglier, un …

Sand Cat

Sand Cat Sahara Team: une autre vidéo inédite de chatons des sables

Nous étions les premiers à vous rapporter il y a quelques mois, la première vidéo …

12 commentaires

  1. Avatar

    Beaucoup d'espèces ont disparu, d'autres sont en voie de disparition, ne serait-il pas urgent de revoir la législation de la chasse et de lutter contre le braconnage? ?

  2. Avatar

    bravo ! quel bijoux cette espèce !

  3. Avatar

    Bonne chance et bonne continuation

  4. Avatar

    En souhaitant qu ils ne finissent pas en méchoui !!!

  5. Avatar

    Le plus grand massacre des gazelles du sud du Maroc a été perpétré par les soldats !!!

  6. Avatar

    merci,espérons de belles rencontres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.