Rosélite du Maroc: un minéral né dans les étoiles

Elle s’appelle Rosélite. C’est un minéral qu’on trouve dans certains endroits de notre planète mais qui au Maroc, détient la forme la plus remarquable. Née dans les étoiles puis façonnée par la terre jusqu’à devenir le minéral que l’on extrait dans l’anti Atlas, la Rosélite mérite que l’on se penche sur son beau scintillement!

 

C’est un minéral qui se forme dans le système monoclinique (dans sa plus petite forme moléculaire). Sa forme en grandeur nature, quelques 1.3 cm en moyenne est tabulaire et allongée. Cela est dû généralement aux conditions thermodynamiques de la cristallisation ainsi qu’à la pesanteur. Espèce minérale rare de la famille des arséniates la formule de la Rosélite est : Ca2(Co,Mg)(AsO4)2·2(H2O).

rosélite
Rosélite trouvée à Bou Azzer, Ouarzazate ( 2 mm. Photo: Christian Rewitzer)

Rose pour Rosélite

La Rosélite est une association d’éléments chimiques dont le calcium le cobalt le magnésium et l’arsenic et l’eau. Sa couleur rose est probablement due à l’association de cobalt et d’arsenic. Pour parler de la Rosélite qu’on trouve dans les zones d’oxydation riches en cobalt, il nous faut retourner en arrière… très loin en arrière. Avant même la formation de notre planète.

Une naissance dans une supernova

Une grande explosion stellaire, une étoile en fin de vie qui n’a plus assez d’hydrogène pour survivre, a explosé et donné naissance à une supernova. Cette explosion a provoqué des réaction nucléaire et a donné naissance à plusieurs métaux: Or, Argent, Fer ,Nickel, Cobalt… Ces métaux se sont aggloméré avec beaucoup d’autres élément chimique pour constituer notre planète il y a de cela 4.5 milliards d’années.

Une gestation terrestre

La terre en refroidissant a concentré ces éléments chimiques, dans ses différentes couches. Son noyau (par exemple) est composé de fer et de nickel. Il y a de cela 2 milliards d’années, de la lave ultrabasique (pauvre en silicium) est apparue dans notre actuel Anti-Atlas, en refroidissant elle a façonné une roche (riche en fer en magnésium nickel et cobalt) appelée Ophiolite.

Au… filon marocain

Cette Ophiolite durant les millions d’années qui ont suivi a été sujette à de l’altération, notamment hydrothermale (liquides et gaz issues de magma) qui a tout simplement concentré les métaux dans des filons (exactement comme le fait une rivière avec les cailloux) qui sont exploités aujourd’hui par l’homme dans cette même région appelé Bou Azzer dans l’Anti Atlas marocain.

Puis enfin, la Rosélite !

La concentration de métaux se fait sur plusieurs formes, soit sous forme d’associations métalliques exploitable, comme la skutterudite(minéral métallique de Nickel, Arsenic et Cobalt) dans le la région cobaltifère de Bou Azzer, ou sous forme de cristaux, qui ne sont pas tous exploitables desquels on ne peut extraire un matériau. Comme dans le cas de la Rosélite.

Un butin de collectionneurs…

Bien qu’elle soit présente en Allemagne et en Iran, la Rosélite marocaine est la plus prisée car c’est au Maroc que les cristaux sont les mieux formés. Selon la qualité et l’état des cristaux, la Rosélite se vend sur Internet à partir de quelques euros jusqu’à quelques milliers d’euros pour les échantillons exceptionnels…

 

Cristaux de Rosélite et cristaux de Calcite

A propos Mahmoud Hikmi

Mahmoud Hikmi
Passionné par la nature, la géologie et collectionneur de minéraux marocains. Formateur en force de vente, Mahmoud est sympathisant de plusieurs associations de protection de l'environnement. Il est également membre actif de la tribu de écolos.